AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All the distance in between us. (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Amanda Fields
WONDERLAND ~ I was the one with the world at my feet.
avatar

ARRIVEE A WM : 08/08/2013
MESSAGES : 114
CREDITS : © avatar @belikovs ~ gifs @roryamy ~ lyrics @the neighbourhood.
AVATAR : olivia wilde.
PSEUDONYME : bombshell, romane.
♡ STATUS : waiting for the old man to die.
$$$ MONEY : former miss pennsylvania, talk show host.
♬ SONG : tracy lawrence, just you and me.
LOCALISATION : lost in her garden.

LIFE GOES ON.
Multinick: not yet.
Age: 27 y.o.
Entourage:

MessageSujet: All the distance in between us. (r)   Sam 10 Aoû - 7:20


-----------------------
✣ ✣ ✣
If I told you all my secrets would you care or be scared
All the complications that I bring, the complication of you and me.
amy-williamss@tumblramy ~ we shot the moon.

Qu'est-ce qu'elle se faisait chier dans ce trou à rats ! Si elle avait plus ou moins oublié les raisons qui l'avaient poussée à partir le plus vite possible de Woodley Mills, Amanda s'en souvenait très bien désormais : il n'y avait rien à faire. Arroser ses plantes, profiter de la nature, préparer des cakes pour la fête au village... Oh oui, pour les mères au foyer qui aimaient la vie de campagnard, il y avait beaucoup à faire ! Mais pour une fille comme elle, pas vraiment. Amanda aimait le son des klaxons, la pollution, les gens qui se bousculaient dans la rue en se criant dessus... Les grandes villes quoi. Mais pourquoi donc son mari avait voulu venir terminer ses jours dans sa stupide ville natale ? N'avait-il donc rien de mieux à faire ? Après tout ils étaient riches, très riches, ils avaient assez d'argent pour qu'il lui offre une île déserte et qu'il la nomme à son nom ; pourquoi n'avait-il pas voulu y aller ? Ils auraient été bien tous les deux. Alors non, elle n'aurait pas eu plus de choses à faire là-bas, mais elle n'aurait pas eu à sourire hypocritement à tous les voisins qu'elle croisait et au moins elle aurait vécu dans le luxe le plus total. Allez papi, c'est l'heure de ta ballade, soupira-t-elle quand elle en eut marre de tourner en bourrique dans la maison qu'ils avaient loué pour l'occasion. Pourquoi investir dans l'immobilier, dès que George aurait rendu l'âme elle s'en irait très loin de tout ça pour ne plus jamais y revenir. Amanda prépara leurs affaires comme si elle s'apprêtait à sortir un chien - ce qui au final aurait été moins enquiquinant. Lui enfonçant un chapeau sur la tête avec le moins de délicatesse possible, Amanda attrapa ses clés et son sac et les fit quitter la maison pour aller en direction du Purple Hills Playground. En arrivant, le couple avait fait un tour de la ville et monsieur avait décrété qu'il adorait cet endroite, qui selon lui regorgeait de jeunesse. Tout son contraire, en gros. Parce que l'animatrice télévisée n'avait pas envie de se coltiner des kilomètres à traîner un fauteuil roulant, elle avait installé son mari dans un fauteuil électrique et elle monta à l'arrière de l'appareil pour se laisser conduire. Qu'est-ce que tu fais ? demanda son mari, étonné d'aller aussi vite. Je te fais faire du sport, répondit-elle le plus naturellement du monde avant de mettre la vitesse au maximum. Bon, c'était pas une Ferrari non plus, ils n'allaient qu'à 12km/h, mais c'était déjà ça. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à destination et Amanda se calma sur la vitesse. Elle s'était bien amusée et il était temps de reprendre son rôle de femme puissante et effrayante, elle avait une réputation à tenir tout de même. C'était parti pour un tour du terrain en évitant les ballons qui arrivaient de tous les sens ou les enfants qui couraient partout. Ils allaient probablement s'arrêter pour s'asseoir sur un banc - enfin elle, lui n'avait pas à se bouger le cul, quel flemmard - et déguster une glace - elle n'en prendrait une que si elles avaient 0% de matière grasse, autant dire qu'elle pouvait oublier. Ce ne serait pas -- Papi eut du mal à lever sa main tremblante pour désigner un homme du doigt, mais Amanda devina ce qu'il voulait dire. Devant elle se tenait Mason Hollister qui ne semblait pas encore l'avoir vue. Complètement perdue, le premier réflexe de la jeune femme fut de pousser le fauteuil roulant loin, très loin d'elle, pour ne pas qu'il l'associe à cette personne dégoûtante. Aïeee, se plaignit-il d'une voix tremblante qui laissait deviner son âge avancé. Amanda grimaça en le voyant enfoncé dans les buissons. Oubliant la présence de Mason sur son chemin, elle alla chercher son mari et le remonta à la surface sans prendre la peine de s'excuser pour son acte irrationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mason Hollister

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 61
CREDITS : Bombshell (avatar)
AVATAR : Colin Donnell
PSEUDONYME : Lovee (Jessica)
$$$ MONEY : Barman

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age:
Entourage:

MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   Dim 11 Aoû - 4:43



FEAT AMANDA FIELDS.
✰✰✰
If you love somebody better tell them while
they’re here cause, they just may run away from you.

Mason s'était rendu au parc aujourd'hui. Il avait rendez-vous avec un ami afin de faire un petit match de basket. Il s'était alors mis en tenue de sport ce qui lui donnait un petit côté viril qui ne déplaisait pas aux femmes. Il était arrivé en avance afin de se balader. Il aimait traîner dans le coin cela lui faisait du bien de s'aérer la tête. Entre s'occuper de sa sœur, son travail et d'autres responsabilités il avait besoin d'un peu de temps pour sa personne. Il faisait toujours passer les autres avant lui alors parfois ça peut lui faire du bien d'autant plus que cet ami qu'il devait voir lui changeait toujours les idées. Il n'allait quand même pas bouder son plaisir. Il était en train de marcher lorsqu'il aperçut une personne spéciale même très spéciale. Il n'avait pas vu cette jeune femme depuis des années et il ne s'attendait pas à la revoir un jour. Il s'approchait doucement et elle semblait l'avoir aussi vu. Elle semblait aussi gênée et accompagnée. Mason savait alors que sa journée n'allait pas se passer comme prévu. Il n'en revenait pas de la voir, on aurait dit qu'il était devant un fantôme. Il s'avança alors vers elle pour se convaincre qu'il n'était pas en train de délirer. Il se retrouvait devant elle. Sur le coup il n'avait pas fait attention au vieux monsieur en sa compagnie. Il ne bougeait pas pendant quelques secondes. « Mandy ... » Lâcha Mason. C'était comme ça qu'il avait l'habitude de l'appeler lorsqu'elle était encore sienne. Il se rendait compte alors que c'était inapproprié. Il se serait bien excusé cependant il ne voulait pas que la première phrase qu'elle entende de sa part soit des excuses. « Je ne savais que tu étais de retour dans le coin. Tu as l'air d'aller bien. » Lui dit Mason en souriant timidement. Il n'avait pas de rancune à son égard du moins pas une grosse rancune tenace qui fait qu'il l'insulterait dans les dix secondes. Dans une partie de sa tête il lui en voulait d'être partie et en même temps il s'en voulait aussi à lui-même. Il l'avait laissé partir alors dans un sens c'était aussi sa faute. Cependant à l'époque Mason ne se voyait pas la supplier de rester pour qu'elle abandonne ses rêves de plus avec la garde de sa petite sœur partir lui était impossible. Soudain son attention se porta sur le vieux monsieur. Mason le regardait attentivement. Il ne le reconnaissait pas pourtant il connaissait la famille d'Amanda. Sur le coup il trouvait cela touchant qu'elle s'occupe ainsi de son grand-père, après tout elle était devenue une star. Il pensait alors qu'elle avait gardé les pieds sur terre. « Je ne pense pas le connaître. C'est ton grand-père ? » Lui demanda naturellement Mason. Pas une seconde il ne se doutait que c'était son mari. En effet il n'avait pas lu les magazines parlant de son mariage avec un homme fortuné et toutes les choses négatives qu'on disait à son égard. Il avait d'autres choses à se préoccuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Fields
WONDERLAND ~ I was the one with the world at my feet.
avatar

ARRIVEE A WM : 08/08/2013
MESSAGES : 114
CREDITS : © avatar @belikovs ~ gifs @roryamy ~ lyrics @the neighbourhood.
AVATAR : olivia wilde.
PSEUDONYME : bombshell, romane.
♡ STATUS : waiting for the old man to die.
$$$ MONEY : former miss pennsylvania, talk show host.
♬ SONG : tracy lawrence, just you and me.
LOCALISATION : lost in her garden.

LIFE GOES ON.
Multinick: not yet.
Age: 27 y.o.
Entourage:

MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   Mar 13 Aoû - 9:42

Elle savait bien que c'était inévitable. A un moment ou à un autre, elle devait se retrouver face à Mason. C'était impossible autrement ; il vivait ici et ce n'était pas comme si l'anonymat était présent dans ce genre de petite ville. A New York il n'aurait pas été difficile de l'ignorer mais hélas elle n'était plus à New York et cette rencontre inattendue ne faisait que le lui rappeler. Amanda n'était pas prête à le revoir, pas prête à lui reparler, prête à rien en ce qui le concernait. Son mari avait essayé d'en parler avec elle mais elle avait vite clôturé le sujet en lui faisant comprendre qu'il la saoulait plus qu'autre chose et que tout ça n'appartenait qu'à son passé. Après tout, elle était une femme très différente de ce que Mason ou n'importe qui ici avait pu connaître. L'amour ne signifiait plus rien pour elle, ni la notion de famille ; elle était devenue une femme forte et puissante dans le monde télévisuel et elle ne comptait que sur elle-même. Fini les regards langoureux, les sourires sincères, les belles paroles et les sentiments. Elle n'était plus qu'un corps sans vie, dénué de coeur. Je viens d'arriver, répondit-elle machinalement d'un ton détaché. C'était plus ou moins vrai. Elle aurait eu le temps d'aller frapper à sa porte si elle le voulait mais quel était le but ? Ca n'aurait eu aucun sens. Je vais bien, oui. Amanda esquissa un sourire pour appuyer ses paroles. C'était véridique, elle allait très bien. N'importe qui pourrait dire qu'il lui manquait beaucoup de choses dans sa vie dont la première était l'amour des autres, mais elle ne pensait pas en avoir besoin. Elle avait enfin la vie de rêve qu'elle avait toujours voulu, et par cela elle voulait bien évidemment dire son boulot. Le reste n'était qu'optionnel et elle avait choisi de ne pas s'embêter avec ça. La jeune présentatrice manqua de s'étouffer à la question de Mason, se souvenant subitement de la présence de George. Elle lui jeta un coup d'oeil avant de reporter son attention sur son ex-petit ami. Non, c'est mon mari, répondit-elle, catégorique, sans une once d'embarras. Elle avait toujours assumé ses choix et ce n'était pas parce qu'elle était face à Mason que ça allait changer et qu'elle allait s'excuser d'être qui elle était. Néanmoins, Amanda n'était pas confortable à l'idée d'avoir cette conversation avec le vieux dans les pattes. On peut, hm, marcher ? Sans attendre son consentement, elle poussa le fauteuil jusque près d'un banc libre et le bloqua pour ne pas risquer qu'il parte en arrière, puis elle se dirigea vers Mason sans se retourner une seule fois vers George. En voyant le regard inquiet et interrogateur de son ex, Amanda ne put stopper un léger rictus. Il est grand, il peut se surveiller tout seul. Elle n'en était pas vraiment certaine mais elle était sûre d'une chose : elle n'en avait rien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mason Hollister

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 61
CREDITS : Bombshell (avatar)
AVATAR : Colin Donnell
PSEUDONYME : Lovee (Jessica)
$$$ MONEY : Barman

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age:
Entourage:

MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   Mar 13 Aoû - 23:20

Mason eut du mal à ne pas t'étouffer lorsque Amanda lui confia naturellement que ce vieux monsieur n'était pas un membre de sa famille, du moins si, mais pas un parent. C'était donc son mari. Il aurait pu éclater de rire s'il n'était pas sous le choc. De plus ça n'aurait pas été la façon la plus intelligente de renouer le contact avec celle qui avait fait battre son cœur dans sa jeunesse. Mason n'en revenait absolument pas. Il se doutait que la jeune femme avait refait sa vie cependant il imaginait plus un mannequin de vingt-cinq ans avec plus ou moins de culture. Visiblement ce n'était pas une blague. Mason comprit alors les allusions au sujet d'Amanda. Il entendait souvent parler de son ambition démesurée, de sa façon de prendre le dicton la fin justifie les moyens. Lui ne la jugeait pas parce qu'il n'en avait aucun droit cependant il comprenait qu'on puisse douter. Mason avait l'impression de ne pas être devant la même Amanda. Elle était à la fois plus mûre, plus distante et froide. Elle avait changé comme tout le monde et il ne pouvait rien dire là-dessus. Lui aussi avait changé il était devenu un homme avec la carrure, le caractère qui va avec. Il avait perdu ses illusions d'adolescent pour rentrer dans la vie active et faire de son mieux. Il avait beaucoup de mal à se dire qu'elle serait capable de se marier pour l'argent, pour la gloire. La Amanda qu'il avait connue était certes ambitieuse, mais elle n'était pas prête à tout. Celle qu'il connaissait croyait au mérite, au travail. Il se laissait donc le temps de juger par lui-même. La demande de la jeune femme le surprenait énormément. Elle voulait parler avec lui seul à seul. Elle se fichait bien de son mari et une fois de plus elle le prouvait. Mason était amusé par son franc-parler même si certaines personnes pouvaient être choquées. Alors qu'ils marchaient ensemble Mason ne pu s'empêcher de revenir sur ses propos : « Je suis désolé pour la gaffe de tout à l'heure. J'espère qu'il ne l'a pas mal pris. » Sans comprendre pourquoi il avait dans la tête le souvenir de la célèbre playmate qui était amoureuse d'un millionnaire plus âgé qu'elle. Personne n'avait cru en son amour pourtant il était là. Mason se disait que peut-être l'histoire se répétait pourtant à voir sa façon de parler de lui, de le traiter elle ne semblait pas éprouver une once de sentiments. Pire elle semblait n'éprouver le moindre sentiment à l'égard de personne. « Les félicitations sont de rigueurs je suppose. Pas seulement pour ton mariage, mais aussi pour ta réussite professionnelle. Il paraît que tu t'en sors très bien. » Lui dit Mason. Il était sincère, il ne se forçait pas à parler pour parler. Il avait toujours su que la jeune femme allait réussir. Elle était faites pour ça. Il était simplement plus surpris par son mariage. On aurait pu croire qu'il faisait exprès comme pour prouver qu'il avait dépassé leur histoire alors que ce n'était pas le cas. A chaque fois qu'il entendait parler d'elle c'était par le journal, par les autres. Il n'était pas un adepte de la télévision à part pour le sport. De plus il n'avait pas énormément de temps devant lui. Une chose n'avait pas changé chez Mason : sa façon de faire passer les autres avant lui. « Je ne regard pas vraiment la télé, je n'ai pas le temps entre m'assurer que Sydney reste en dehors des ennuis, mon travail et le reste. » Lui expliqua Mason. Il vit le visage d'Amanda changer lorsqu'il entendit le prénom de la petite sœur de Mason. A vrai dire s'il ne l'avait pas suivi, s'il n'avait pas suivi par la même occasion ses propres rêves c'était pour s'occuper de sa petite sœur. Parfois il se demandait comment aurait été sa vie s'il serait venu avec elle. Peut-être qu'il serait devenu un célèbre écrivain comme il le rêvait, peut-être qu'il serait devenu un drogué comme ces stars. De toute façon on ne refait pas le passé. « En tout cas je suis content pour toi. » Lui dit Mason avec un petit sourire. La voir devant lui était très étrange. Il avait du mal à se dire que ce n'était pas un mirage, que la seule femme dont il était tombé amoureux était revenu en ville. Il se surprenait aussi à la regarder en espérant trouver quelque chose qui lui rappellerait cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Fields
WONDERLAND ~ I was the one with the world at my feet.
avatar

ARRIVEE A WM : 08/08/2013
MESSAGES : 114
CREDITS : © avatar @belikovs ~ gifs @roryamy ~ lyrics @the neighbourhood.
AVATAR : olivia wilde.
PSEUDONYME : bombshell, romane.
♡ STATUS : waiting for the old man to die.
$$$ MONEY : former miss pennsylvania, talk show host.
♬ SONG : tracy lawrence, just you and me.
LOCALISATION : lost in her garden.

LIFE GOES ON.
Multinick: not yet.
Age: 27 y.o.
Entourage:

MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   Ven 16 Aoû - 9:34

Elle aurait probablement dû se sentir plus gênée ou embarrassée, peut-être même honteuse, mais Amanda assumait tous les choix qu'elle avait pu prendre au cours de sa vie, même les mauvais. Elle ne vivait pas dans le regret, elle ne regardait pas en arrière en se demandant ce qui aurait pu se passer si elle avait agi différemment. Elle n'avait pas le temps de s'attarder sur ce genre de détails et c'était une perte d'énergie inutile. Alors comme d'habitude, c'est avec une certaine fierté qu'elle annonça le lien qui l'unissait à George, sans éprouver le moindre sentiment négatif. Peu de personnes comprenaient son choix et même si tout le monde se doutait des véritables raisons pour lesquelles elle l'avait épousé, la presse se contentait de dire qu'ils s'aimaient et qu'elle prenait soin de lui. Elle avait déjà une image de fille ambitieuse, de requin, et elle se fichait de ce que l'opinion publique pouvait bien penser d'elle. Qui, George ? Oh non, t'en fais pas, il a l'habitude. Amanda haussa les épaules nonchalamment. Parler de son mari ne lui faisait ni chaud ni froid, il ne représentait rien à ses yeux à part un gros paquet d'argent et il pouvait lui arriver tous les malheurs du monde ou tous les bonheurs du monde qu'elle s'en ficherait complètement. Elle tenait plus au poisson rouge qu'elle n'avait jamais eu qu'à ce vieux crouton, pour être honnête. Bien sûr, elle n'allait pas en faire part à Mason. Elle avait vu l'incompréhension et le choc traverser son regard quand elle lui avait avoué être sa femme et elle ne voulait pas empirer les choses. Car contrairement à George, elle tenait à Mason. Plus qu'elle ne l'aurait voulu après toutes ces années passées loin l'un de l'autre. Oui, je m'en sors très bien. Plus que très bien même, je vis le rêve. J'ai tout ce dont j'ai toujours rêvé. Elle avait peur, l'espace d'un instant, qu'il pense qu'elle avait réussi grâce à George. S'il y avait bien quelque chose qu'elle n'acceptait pas c'était qu'on pense que son mari lui avait ouvert des portes. Sa carrière avait démarré bien avant sa rencontre avec papi et elle ne la devait qu'à elle-même et à son dur travail. Mais elle n'avait aucun compte à rendre à Mason et se justifier n'avait jamais été dans ses habitudes. Amanda grimaça à la mention de sa petite soeur, se souvenant de l'obstacle qu'elle avait été au moment de partir. Je vois, répondit-elle du tac-au-tac, ne souhaitant pas s'étaler sur ce sujet. Tu manques quelque chose, rajouta-t-elle avec un trait d'humour mais sans aucune modestie. Son talk show était l'un des plus populaires parce qu'il était de qualité. Elle bossait comme une malade dessus et ce n'était pas chez elle que vous alliez trouver de la fausse modestie. Amanda esquissa un sourire quand il lui avoua être content pour elle. Malgré tout ce qu'il s'était passé et tous ces magazines qui la disaient sans coeur, entendre ça lui faisait plaisir. Et toi, ça marche bien ? Il n'avait jamais voulu la suivre à cause de sa soeur, elle espérait au moins qu'il avait réussi sa vie, que ses rapports avec sa soeur étaient bons, qu'il avait un bon métier et peut-être même une petite femme. Tout était possible. Il n'avait jamais eu autant d'ambition qu'elle mais il méritait le meilleur. Marchant à ses côtés, ne sachant pas réellement quoi faire ni quoi dire - une première pour Amanda Fields -, la jeune présentatrice commit l'impensable : elle essaya de se justifier. Je me fiche de ce que tu peux penser à propos de mon mariage avec George, j'ai essuyé beaucoup de critiques à son sujet, mais... Je ne l'aime pas, je ne l'ai jamais aimé. Elle-même ne savait pas réellement où est-ce qu'elle voulait en venir avec ça. Elle pouvait tout garder pour elle, le laisser croire ce qu'il voulait. Leur vie ensemble était depuis longtemps révolue et ils avaient tous les deux tourné la page. J'ai pensé que tu devais le savoir, tu sais, pour pas que tu te demandes ce que tu avais fait de mal pour que je me tourne vers quelqu'un comme lui après toi. De l'humour pour mieux faire passer la pilule, une technique qu'elle n'employait que rarement (car avouons-le, de l'humour elle n'en avait pas beaucoup) mais qui lui semblait être la meilleure à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mason Hollister

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 61
CREDITS : Bombshell (avatar)
AVATAR : Colin Donnell
PSEUDONYME : Lovee (Jessica)
$$$ MONEY : Barman

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age:
Entourage:

MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   Sam 17 Aoû - 2:00

Mason ne pouvait s'empêcher de rire. Amanda se fichait vraiment de son mari. Il ne savait pas si c'était profondément amusant comme situation ou triste pour le vieux monsieur. En tout cas il semblait bien vivre sa vie. Il ne semblait pas traumatisé par sa femme. Amanda affichait son bonheur. Mason ignorait si c'était pour prouver à son ex petit ami qu'elle n'avait pas eu besoin de lui pour s'épanouir ou si c'était simplement pour être honnête. Au fond il lui suffisait de la regarder dans les yeux pour voir qu'elle ne disait pas entièrement la vérité. Mason l'a connu assez pour savoir que malgré l'argent, la réussite il lui manquait quelque chose. Elle avait beau ne pas être une fan du romantisme lorsqu'elle était avec lui elle avait cette petite lueur dans le regard. « Tu le mérites. » Lui répondit Mason. Il le pensait vraiment. Amanda était une femme qui méritait mieux que de pourrir dans un trou pareil. Il savait maintenant en la regardant qu'il eût pris la bonne décision en la laissant partir. Il s'en serait voulu d'avoir été un frein pour elle et réciproquement. Amanda ne pouvait pas s'étouffer avec sa modestie cependant elle n'avait pas tort. Elle profitait de sa vie, de son succès. Mason ne pouvait pas l'en blâmer. À sa place il serait sûrement aussi ravi d'exposer son bonheur. Lorsqu'elle lui demanda ce qu'il faisait de sa vie Mason se sentait gêné. Il aimait bien son métier de barman, il l'assumait pourtant devant Amanda il se sentait inférieur. Elle arrivait à le mettre mal à l'aise parce qu'elle le mettait face à son avenir, face à son potentiel inexploité. Il savait très bien que sa vie aurait été différente s'il avait choisi de la suivre. « Tu vas penser que j'ai raté ma vie, mais je suis barman. » Lui répondit Mason. Il essayait de cacher au mieux ses émotions. C'était déjà assez dur d'avouer à son ex petite amie qui était fiche et célèbre qu'il n'avait pas quitté la ville, qu'il vivait avec sa sœur et était barman sans en plus devoir supporter son jugement. Il ne lui devait rien mais son jugement lui importait et ça le rendait dingue. « Ça paye les factures, ça paye les études de Sydney. » Continua Mason. Il savait très bien qu'il aurait pu faire de longues études et avoir un bon emploi cependant cela aurait voulu dire ne pas mettre d'argent de côté pour les études de Sydney et ça lui était impossible. Mason ne voulait pas la voir rester dans le coin alors qu'elle pourrait avoir le monde à ses pieds. On pouvait facilement dire qu'il s'était sacrifié pour elle sans rien attendre en retour. « Qui sait peut-être qu'un jour j'aurais le courage d'envoyer mon livre dans une maison d'édition. » Lâcha Mason avant de se rendre compte de ce qu'il venait de dire. Il n'en avait parlé à personne parce qu'il ne pensait pas que ça valait quelque chose. Devant la jeune femme il s'était tellement senti comme un looser qu'il s'était pris à parler de la chose la plus personne qu'il ait : sa créativité. Mason avait mis « Oublie ça. » Fini par lui dire Mason. Il n'avait pas envie d'en parler pour le moment. Il voulait simplement creuser un trou et se mettre dedans. Alors que Mason lui avait fait peur de sa joie pour elle la jeune femme tenait à remettre les pendules à l'heure. Au départ il pensait qu'elle était en train de l'agresser puisqu'elle lui disait combien elle se fichait de son opinion. Il était donc de nouveau mal à l'aise, mais lorsqu'elle continua à parler il comprit qu'elle voulait simplement qu'il comprenne sa situation. Amanda n'était pas folle amoureuse d'un homme qui pouvait être son grand-père elle était simplement mariée avec lui. Mason avait du mal à comprendre pourquoi elle se forçait de la sorte. Il n'imaginait pas qu'elle puisse être intéressée par son argent parce qu'il essayait de conserver une vision idyllique de la jeune femme. « De toute façon tu pouvais pas trouver mieux après moi. » Lui rétorqua Mason avant de laisser échapper un rire. Il utilisait l'humour, l'autodérision. Il savait très bien qu'elle aurait pu trouver mieux et si ça se trouve à ses yeux il était mieux que Mason grâce à son argent. Ce qui était vrai c'est qu'elle n'aurait pas pu trouver un homme qu'il l'aimait autant que Mason. Un homme qui a été prêt à la laisser partir suivre ses rêves même si ça lui brisait le cœur. Il a fait passer son bonheur avant le sien. Il aurait pu essayer de la faire rester, mais il savait qu'elle méritait mieux. Aujourd'hui il se demandait comment aurait été sa vie si elle était restée, s'il l'avait suivi. « Je vais te poser une question alors si c'est trop gênant tu me le dis. Pourquoi est-ce que tu es mariée avec lui si tu ne l'aimes pas ? » Lui demanda Mason. Il décidait de mettre les pieds dans le plat comme on dit. Il n'avait pas envie d'attendre qu'elle se confie à lui. Il ne risquait rien au pire elle lui dirait que c'est trop personnel et il changerait de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: All the distance in between us. (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
All the distance in between us. (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WOODLEY MILLS. :: Purple Hills :: Purple Hills Playground-
Sauter vers: