AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SUJET W/ CHARLIE A. GARNER.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mick Crowel
BLURRING THE LINES BETWEEN REAL AND THE FAKE.
avatar

ARRIVEE A WM : 14/02/2012
MESSAGES : 678
CREDITS : avatar © myself.
AVATAR : harding.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : baker, owner of crowel's bakery.
♬ SONG : home, blake shelton.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: SUJET W/ CHARLIE A. GARNER.   Sam 29 Juin - 4:05

Il était encore tôt mais j'avais enfin fini de réviser. Même si nous étiez en vacances, je ne pouvais me permettre de ne pas étudier mes cours. J'avais toujours su tenir une moyenne correcte mais malgré les attentes de mes parents je n'ai jamais été un petit Einstein avec des cotes maximales partout. Je ne peux clairement pas nier le fait que je préfère de loin sortir dehors que de rester entre quatre murs et étudier.. D'ailleurs, c'est que j'ai fait. Me voilà donc au quartier de Dwight dans un bar où je me rends assez souvent, le barman me servit ma boisson habituelle. C'était un bar assez fréquenté par les étudiants de Yale donc je savais que quelque soit l'heure, j'y croiserai toujours une tête que je connais. Personne pour l'instant mais c'est sans compter sur les magnifiques créatures qui traînaient ici. J'en repérai une que j'avais déjà vu sur le campus, je l'abordai ensuite simplement en lui offrant un verre. C'est ainsi que je découvris qu'elle était une Omega. « D'habitude j'ai un peu de mal avec les Omegas mais tu es vraiment l'exception à la règle.. » lui murmurai-je sur de moi. On s'échangea alors des sourires, des regards complices puis finalement nos numéros. La conversation continua jusqu'à ce que une blondinette m'enlaça et m'embrassa par surprise au coin de lèvres. Cette Zeta ne m'était pas du tout inconnue, d'ailleurs, j'étais assez content de la voir.  « Dis donc amour, tu me fais des petites infidélités là ? Ce n’est pas bien du tout ! » je rigolai alors à cette remarque, habitué à ce que Charlie soit aussi vive et dynamique. Personnellement et sans mentir, je préfère grandement sa compagnie à.. je me retournai pour remarquer que la jolie Omega de tout à l'heure avait déjà tourné les talons. Tant pis, je la rappellerai un autre jour. Je souris à Charlie qui abordait un air outré et choqué, surement parce que j'avais abordé une Omega, membre de la maison qu'elle n'aimait pas réellement.  « Je sais qu’en tant que machine à testostérone vous les mecs vous avez besoin de toujours séduire et de trouver quelqu’un pour passer la nuit obligatoirement, mais s’il te plait… Une oméga quoi ? T’as perdu la tête ou quoi ? » dans le mille ! Charlie et moi, on partage une relatio un peu hors du commun. Comment décrire ça ? Aucune idée.. et on ne saura surement jamais. Dans tous les cas, je sais deux choses : premièrement je ne pense pas être amoureux d'elle, deuxièmement je n'aime pas la voir avec d'autres gars. Je pense d'ailleurs que c'est pareil de son côté. En apercevant deux idiots la regarder avec un air issu de mauvaises intentions, alors qu'elle s'était assise juste à côté de moi, je ne pus m'empêcher de passer mon bras autour d'elle et regardai ensuite les deux imbéciles du fond pour leur faire comprendre qu'elle n'était pas libre et beaucoup trop bien pour eux. Ils me regardèrent ensuite avec des yeux plein d'animosité mais je leur répondis avec un sourire narquois et satisfait. Je m'approchai encore plus d'elle tandis qu'elle continua son discours de fière Zeta. « Ah au fait, t’as un peu de rouge à lèvres dans le coin des lèvres, ça te va à ravir et je sais que comme ça on t’approchera pas mais bon ma présence devrait suffire donc tu peux l’enlever ou c’est moi que tu vas faire fuir pour pas que me payer la honte à tes côtés !»  je souris à cette remarque et enleva alors la dite marque de rouge à lèvre du coin de ma bouche. Je bus ensuite une gorgée de mon verre pour ensuite lui répondre d'un ton serein mais taquin :  « C'est compris Garner, je suis ton homme ce soir » avançai-je. Elle me frappa légèrement, l'air faussement offusquée, j'en profite pour continuer. « Qu'est-ce que tu fais dans ce bar, seule à cette heure de la soirée? »  demandai-je, étonné de voir la belle blonde dans un bar sans compagnie. Je ne me plains pas du tout de sa compagnie, au contraire mais je sais qu'elle n'est pas du style à aimer la solitude.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodleymills.bbactif.com
Mick Crowel
BLURRING THE LINES BETWEEN REAL AND THE FAKE.
avatar

ARRIVEE A WM : 14/02/2012
MESSAGES : 678
CREDITS : avatar © myself.
AVATAR : harding.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : baker, owner of crowel's bakery.
♬ SONG : home, blake shelton.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: SUJET W/ CHARLIE A. GARNER.   Mer 3 Juil - 14:50

 « Je te surveille bien sûr ! Qu’est ce que tu veux que je fasse d’autre ici chéri ?  » je souris à cette remarque. Charlie, je ne me souviens plus de notre rencontre mais ça date assez. Mais il y a une chose dont je me souviens c'est que la première vois que j'ai vu Charlie, je crois bien que pendant une demi seconde, j'ai pensé qu'elle et moi, on finirait ensemble.. d'une certaine manière.. Seulement, notre relation s'est développée en quelque chose de meilleur et je ne sais d'ailleurs pas comme expliquer ce truc qu'il y a entre nous. Je ne peux même pas calculer le nombre de personnes qui m'ont dit qu'elle et moi ferions un beau couple ou même ceux qui ont essayé de me tirer les vers du nez pensant qu'on sortait réellement ensemble mais qu'on le cachait. En quelque sorte, c'était comme si on était ensemble sans l'être. Compliqué je vous dis. « Tu sais bien que je suis quelqu'un de sage  »  répondis-je ironiquement.   «  Je suis venue avec des amis, ils s’amusent quelque part par là bas…  » répondit elle à ma dernière question pour justifier sa présence ici. Elle pointa alors du doigts un groupe qui finalement se révélait être les deux idiots de tantôt qui regardaient encore en direction de Charlie. Je grimace légèrement. Elle arbora un air satisfait, ayant surement remarqué que mon petit geste de tantôt était destiné à éloigner ses potentiels  prétendants de cette soirée. « Dis donc Bowman, tu es mon homme ce soir mais qui a dit que j’étais ta femme ? Ne serais tu pas partageur ?  »  Elle savait parfaitement que je ne l'avais jamais été. Mon plus gros défaut peut-être, mon égoïsme mélangé à ma jalousie. Il est vrai que je ne supporte pas lorsqu'on s'approche trop de mes petites amies ou même conquêtes et pourtant, je ne peux moi-même pas m'empêcher d'aller voir ailleurs. Cette pensée me désola, c'était peut-être le plus gros facteur de mon échec dans ma quête à trouver quelqu'un. Dans tous les cas, je savais que Charlie était une charmeuse dans l'âme et que son physique ne laissait personne indifférent. Je me rapprochai alors encore plus d'elle et posai ma main sur sa taille pour lui murmurai à l'oreille. « Te partager? Je n'en serai jamais capable » je reculai, l'air satisfait et bus une gorgée de mon vodka martini. Je pense que d'un certain côté, Charlie et moi, nous étions comme Bonnie & Clyde sans les meurtres et les vols. Un genre de duo qui mélange attirance et jeu. « T’es venu tout seul toi aussi ? Tu sais que si j’avais été occupée par l’un de tes petits copains peut être que je ne t’aurais pas embêté avec ta chère oméga ! » dit elle en me faisant ensuite un clin d'oeil. J'aurai bien aimé pouvoir dire que j'étais aussi venu avec quelques amis mais ce n'était pas le cas, ces matous d'alphas avaient tous préféré se prélasser à leur résidence et puis, il était vrai que j'avais eu besoin à ce momen la d'être seul un moment.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodleymills.bbactif.com
 
SUJET W/ CHARLIE A. GARNER.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Somebody told me-
Sauter vers: