AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 let's fun to joke around. (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gises Waters

avatar

ARRIVEE A WM : 11/07/2013
MESSAGES : 607
CREDITS : superless (avatar). // tumblr (sign).
AVATAR : lucy hale.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : like in the air, free.
$$$ MONEY : benji's coffee waitress, arts student.
♬ SONG : jamiroquai, white knuckle ride.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: almost twenty-two.
Entourage:

MessageSujet: let's fun to joke around. (r)   Mer 7 Aoû - 9:40


LET'S FUN TO JOKE AROUND.
SASHA MORRISON & GISES WATERS.
Le réveil sonne de manière tonitruante dans la chambre d’à côté, tout comme si le réveil de ton demi-frère était situé dans ta chambre et non dans la tienne. D’humeur boudeuse déjà si matinale, tu remontes les couvertures sur ta tête tout en jurant intérieurement contre lui. Il était rare qu’il se lève aussi tôt, surtout pour un jour de week end. Pour autant quelques minutes plus tôt, c’est lui qui vient se laisser tomber sur ton lit à son coté. « GISELE ! ». Tonne-t-il de manière tout à fait moqueuse et fière. Il s’est pertinemment que tu as horreur que l’on te surnomme par ton prénom dans son intégralité, c’était comme on t’avait fait pousser un troisième bras. Tu soupires avant de le pousser de façon à ce que son postérieur atterrisse sur la moquette. Un rire malicieux s’étire sur tes lèvres avant que tu ne te redresses contre la tête du lit, les genoux contre ta poitrine. « A charge de revanche belette ! ». Te dit-il en te considérant d’une moue sérieuse et enfantine à la fois. Tu secoues la tête nonchalante de savoir quand l’ouragan de vengeance rieuse de ton frangin allait retentir. « On peut savoir ce qui te fait autant lever de bonne heure ?! ». Ton interrogation semble mourir sur tes lèvres alors qu’il passe le pas de ta porte tout en sifflant bien heureux et tranquille. Arquant un sourcil, tu préfères laisser en suspend cette source de question qui te taraude pour te lever et prendre la direction de la salle de bain. Ce week end était pour toi, deux jours de repos plein où tu pouvais faire ce que tu désirais de tes journées. L’avance et le programme de tes révisions de cours étant bouclés, ton esprit semblait prête à affronter d’ici peu la source d’examens qui tomberait bientôt. Et intérieurement tu envisageais même de partir pourquoi à un stage à l’étranger. Un sujet de discussion que l’un de tes professeurs t’avaient fait part lors d’une rencontre hasardeuse à la galerie de Philadelphie. C’était une grande opportunité que de se rendre à Paris pour un stage d’un mois ? Lorsque tu sortis de la salle de bain, les cheveux quelque peu humides tombant sur le côté gauche de ta nuque, la publicité du programme de stage qui gisait encore sur ton bureau attira ton attention. Dans un élan instinctif, tu froisses le papier avant de le mettre dans la corbeille tout en prenant ton gilet. Tout en descendant les escaliers, tu enfiles le vêtement te laissant guider par l’odeur de la caféine. Une senteur dont l’arôme ravit ton odorat mais dont le gout est pour toi écœurant. Les paternels étant déplacement, la déduction rapide de la préparation du petit déjeuner revenait donc au frangin. Une tasse de thé vert à la main, tu en profites pour prendre un croissant lorsque la sonnerie retentit. Ne pouvant résister à l’appel du la viennoiserie française, tu en mange une bouchée avant d’aller voir à la porte. En ouvrant cette dernière, tu es quelque peu surprise d’y découvrir Sasha, surtout de bon matin. « Sasha ? Vas-y entre. ». Lui dis-tu tout en te décalant sur le côté pour la laisser entrer. Tu refermes la porte derrière elle, avant de la serrer dans tes bras pour la saluer comme vous avez l’habitude depuis votre amitié. « Je ne savais que tu étais matinale toi aussi, c’est un phénomène de mode on dirait aujourd’hui. ». Déclares-tu en ricanant tout en lançant un regard aller retour entre la cuisine – où se trouve ton frère – et Sasha. « On devait se rejoindre un peu plus tard non ? Viens on était en train de déjeuner si cela te dit ? ». Un grand sourire sur les lèvres, tu incites ta meilleure amie à te suivre dans la cuisine.

_________________
you had me hooked again from the minute you sat down. the way you bite your lip got my head spinnin' around, after a drink or two i was putty in your hands. i don't know if I have the strenght to stand. @olly murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
let's fun to joke around. (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vol de bande passante
» Bon Vendredi
» Stationnement
» Joke's Gribs
» Joke syndicaliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WOODLEY MILLS. :: Saint-Peyr Lane-
Sauter vers: