AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + one day (shauna)

Aller en bas 
AuteurMessage
Darcy Grey

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 392
CREDITS : psychozee (ava)
AVATAR : Tatiana Maslany
PSEUDONYME : Immune/L.
♡ STATUS : Mariée, c'est compliquée.
$$$ MONEY : Baker of Crowel's bakery.
♬ SONG : formidable ~ stromae
LOCALISATION : #0579 CARLTON STREETS

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-six ans
Entourage:

MessageSujet: + one day (shauna)   Mer 7 Aoû - 6:47

 
Well I guess sometimes I wish you were a little more predictable
That I could read you just like a book
For now I can only guess what's coming next
By examining your timid smile
And the ways of the old, old winds blowing you back 'round

lion's roar ~ first aid kit.
--------
J'étais là en face de mon miroir effaçant les traces de mon mascara coulant sur mes joues. J'avais toujours la sensation que mes yeux me piqués alors je frottai essayant de l'enlever. J'étais déterminée. Je forçais entre tristesse et colère. Je ne savais pas si c'est les larmes ou le maquillage. Je voulais en finir. Je voulais retirer ces images de lui de ma tête. Cet homme à qui dès heures plutôt crier. Cet homme qui était parti et avait passé la nuit hors de la demeure. J'avais peur car peut-être à cause de moi je ne pouvais pas lui offrir ce qu'il voulait le plus. Je m'en voulais atrocement. Puis, ces disputes incessantes qui résonnaient entre les murs de l'appartement. Celle-ci n'était pas silencieuse mais peu de personnes le savait. Je lui avais dis oui pour le meilleur et pour le pire. Mais pour l'instant seul le malheur frappait. Je voyais toujours son regard. Son regard était froid et en même temps brûlant comme la braise. Je doutais de ce regard. Je me souvenus que j'avais crié également. Que j'avais craché mes plus mauvaises paroles sur lui. Sans trop en prendre en compte, j'avais fini par lui balancer mes quatre vérités. Ainsi après l'avoir vu partir en claquant la porte, je ne cessais pas de regarder par la fenêtre de la chambre. La pluie frappait la vitre. Et mes larmes n'arrêtèrent pas de tomber. J'étais cette femme ayant l'espoir de revoir son mari rentré. Je me regarde toujours en silence. Ma bouche ne produisait que des gloussements. Aucuns mots. Je me ressasse ces images depuis ce matin. Je n'avais presque pas dormi ou pas beaucoup. J'étais terriblement inquiète car j'étais amoureuse encore de lui. Woodley Mills étant peut-être une petite ville. Il peut très bien dérapé sur une pente glissante. Je le savais, il ne pouvait pas me tromper par les mots. Par son reflet même, il ne le pouvait pas. Je le connaissais trop pour savoir qu'il mentait. Mais je devais me faire une raison. Une raison qui est pour le moment à l'écart de mes pensées. La pluie avait cessé après la nuit. Et la lune avait laissé place aux rayons de soleil de l'aurore. Il est temps d'aller au travail et d'oublier les problèmes subsisté de la veille. Et enlever toutes traces de mauvais rêve. C'était une journée, un jour rien de plus. Je ferme la porte les laissant à l'intérieur comme fait chaque famille le matin. Me dirigeant vers la boutique - la boulangerie - je souris aux passants dans les rues comme si ne rien était. Derrière le comptoir, je prend les premières commandes. Je leur demande comment ils vont. Elle, lui, eux. Je m'importe peu de ses règles-ci. Je m'en fous de comment ils vont et des problèmes de leurs animaux. Qu'il soit tragique ou non. Au fond de moi, je sentais cette âme derrière un masque, un sourire. Ca m'apportai peu, tant que chez moi l'orage passe. Lorsque je reconnus un visage. Ce visage familier qui était le plus fidèle de la boutique. Shauna. Bien qu'au début, j'ai pu croire qu'elle en a pinçait pour Mick. On était finalement devenu bonne amie. J'attend qu'elle tourne la tête pour lui faire un signe, un sourire. Puis, hors de mes pensées certains clients s'impatientaient. M'excusant, je m'exécute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shauna Green

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1901
CREDITS : @glamor (avatar), @uc (signature).
AVATAR : jenna-louise coleman.
PSEUDONYME : MARY-W. +marie.
♡ STATUS : célibataire, perdue.
$$$ MONEY : auteur/romancière, figure montante du roman féminin, wallflower.
♬ SONG : damien rice + 9 crimes.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twentyfive.
Entourage:

MessageSujet: Re: + one day (shauna)   Mer 7 Aoû - 13:51


one day.
« life goes on and gets so heavy. »
credits © tatianamaslany/tumblr.

☆ ☆ ☆
De ses doigts graciles, elle caressa la surface du papier, observant longuement, d’un regard torve et désintéressé, les notes qu’elle avait griffonnées dans celui-ci. Comment ce qu’elle avait écrit pouvait être aussi plat et sans intérêt ? Rien, rien n’était bon à en tirer. Sa langue claquant contre son palais, Shauna envoya le petit carnet tomber sur le lit, où il rebondit légèrement avant d’être totalement ignoré. Peut-être n’était-elle finalement pas faite pour être une écrivaine de talent, qui alignerait les ouvrages fantastiques et gagnerait de plus en plus de renom : comme beaucoup de choses dans ce monde, n’était-elle destinée qu’à être éphémère ? La pauvre fille qui n’a écrit qu’un livre, elle voyait déjà l’idée s’imposer dans l’esprit à tout le monde : chaque personne qui avait acheté son livre et l’avait dans sa bibliothèque le regarderait un jour avec lassitude, avant de se dire que Shauna Green n’avait été qu’une toute petite étincelle brillante et insipide au milieu d’une voie lactée de talents indéniables. Le temps qu’elle passait avec Eben l’aidait, parfois, tout comme celui qu’elle passait en compagnie de son frère, sa belle-sœur. Lucy également, bien entendu : parfois, elle se disait qu’écrire un livre dénonçant le stress que composait un mariage pouvait être une idée intéressante. Mais pour cela, elle devrait passer beaucoup trop de temps avec sa perfectionniste et maniaque de sœur, ce que la brune préférait éviter : elle n’était pas revenue à Woodley Mills pour se prendre la tête sur le pliage des serviettes de lin, les agencements des bouquets de fleurs ou encore la police d’écriture des menus. Si son neveu n’était pas né, à vrai dire, Shauna ne se serait donnée la peine de faire le trajet que quelques jours à peine avant le mariage de sa sœur, avant de repartir quelques jours plus tard également ; c’était mieux ainsi. Ça aurait été mieux ainsi. Amère, l’estomac noué, la jeune femme repensa aux – trop – nombreuses péripéties qui avaient déjà bousculé sa vie depuis qu’elle avait posé un orteil en ville. Bien entendu, le plaisir de retrouver Mick n’avait rien de comparable, mais plus les jours passaient, plus cette simple joie était étouffée par beaucoup d’autres choses : elle avait même le sentiment qu’avec les deux ans qui les séparaient, son meilleur ami avait également quelque peu changé. Peut-être était-ce elle. Avait-elle pris la grosse tête ? Allongée sur le lit, à fixer le plafond, à douter en silence, Shauna laissa une grimace de dégoût passer sur son visage : non, elle refusait l’éventualité quelconque indiquant qu’elle aurait pris la grosse tête. Tous ces doutes donnaient faim à l’écrivaine, et son estomac la rappela à l’ordre dans un grondement sourd : elle se redressa donc, abandonnant ses préoccupations pour esquisser quelques pas afin de rejoindre la sortie de l’appartement. Depuis que Mick était parti très tôt le matin même, elle avait passé son temps seule, et tiens, elle comptait bien aller le retrouver dans sa petite boulangerie. Lui, ou Darcy, la jeune femme qui travaillait pour lui et qui s’avérait tout aussi sympathique et indispensable au paysage de Woodley Mills que le jeune homme lui-même. Son sac sur l’épaule, sa jupe virevoltant sur son sillage, Shauna rejoignit donc – non sans un sourire – l’établissement de son meilleur ami : le succès que Mick connaissait à Woodley Mills avait de quoi imposer le respect, et Shauna avait souvent l’audace de se présenter comme une meilleure amie très fière de son cher petit poulain. Entrant, elle adressa un signe à la dénommée Darcy, qui souriait à toutes dents – la furtive attention qu’elle détourna de la serveuse amena sur elle quelques regards foudroyants, aussi, Shauna se contenta-t-elle d’attendre que la queue se dissipe, pour rejoindre le comptoir. « Toutes ces bonnes choses préparées avec amour, je ne sais vraiment pas quoi choisir. » Prenant un faux air pensif, Shauna observa l’étalage de trucs devant elle, avant de demander un simple croissant à la Mick – sans doute différent de ceux de Paris, mais elle n’était jamais allée dans la capitale française, alors soit. « Ça va, aujourd’hui ? » Si l’écrivaine avait demandé ça d’un ton on ne peut plus aventureux, elle se rendit compte, en levant les yeux vers son amie, que quelque chose semblait la troubler. Ou l’avait troublée, assez pour qu’elle ait une mine fatiguée, et le regard plus absent qu’à l’accoutumée. « Oh mon dieu ! Est-ce que tu vas bien, sérieusement ?! » Shauna se rendit compte qu’elle l’avait dévisagée avec de grands yeux, elle ferma la bouche, serrant les lèvres afin d’adapter une attitude plus détachée – elle n’était plus trop habituée remarquer les malheurs des autres, depuis qu’elle habitait avec Mick, elle avait repris la fâcheuse tendance de plutôt parler de ses problèmes, avant d’écouter ceux des autres. Que c’était pratique, les meilleurs amis au masculin, mais parfois, bien handicapant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darcy Grey

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 392
CREDITS : psychozee (ava)
AVATAR : Tatiana Maslany
PSEUDONYME : Immune/L.
♡ STATUS : Mariée, c'est compliquée.
$$$ MONEY : Baker of Crowel's bakery.
♬ SONG : formidable ~ stromae
LOCALISATION : #0579 CARLTON STREETS

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-six ans
Entourage:

MessageSujet: Re: + one day (shauna)   Mer 7 Aoû - 22:46

« Ça va, aujourd’hui ? » La voix m'interpella de ce que j'étais entrain de faire. Rangeant le dernier pain - que Mick m'a donné - dans le panier en face de moi, je me retourna dans l'instant. Lorsque j'aperçois la jolie brune s'avançait vers le comptoir exprimant son choix d'une légère frimousse pensive. Sa question me met dans tout mes états pendant ce temps. Parce que je savais, tout bêtement, qu'elle était la réponse. La vérité était-ce que je n'allais pas du tout bien. Je me tordais d'inquiétude. Les questions s'entremêlaient dans ma tête. Et je ne pouvais plus penser, les hypothèses étaient trop lourde. La vérité c'est que je savais pas du tout où ça allait nous menez dans notre couple. Et si, tout cela signifié la fin, la fin de notre relation. Je me souvenais de chaque disputes, de chaque minutes qui nous amenais à nous engueuler. Et ça me briser le corps, le coeur et la tête. Mais je devais rester forte malgré ça. Et ça, c'est peut-être la chose la plus difficile qui soit. Shauna avait compris, du moins elle semblait. « Oh mon dieu ! Est-ce que tu vas bien, sérieusement ?! » Je dois avoir une sale tête, effectivement. Je devais avoir es yeux rouges à force de pleurer et d'effacer toutes les traces car je n'aimais pas ça. Je devais avoir aussi cette mine fatiguée, grisâtre, parce que je n'avais pas dormi. Je ne voulais pas qu'on me remarquer. Je voulais me cacher. Me trouver un trou de tanière m'y réfugier et plus bouger. Je suis ce genre de femme méfiante et dépendante des regards des autres. Je voulais qu'ils croient, encore, au gentil et jolie visage d'adolescente qu'ils ont connu. Et non, ses faiblesses. Je suis ce genre de femme qui a peu confiance en elle et peu démonstratrice envers les autres. Alors même si, je m'efforça de faire un léger sourire au coin de mes lèvres baissant la tête dans la caisse. Je ne voulais pas paraitre impolie à son égard. Je ne savais pas combien de temps j'allais rester comme ça. Mais dans tout les cas le plus longtemps possible. « Je.. Je vais bien et toi ? », répondai-je d'une voix tremblante. Je ne pouvais pas continuer comme ça. Ca ne pouvait pas ! Je relève la tête haute, bien haute reprenant mes esprits. « Comme d'habitude, je présume ?! », dis-je confiante et sûre de moi. Je lui sers ses trois croissants. Et de bonne foi, je glissa gratuitement une part de gâteau. Elle ne pouvait pas résister à une de ces délicieuse part fraichement préparé par Mick. Je ne pouvais m'empêcher de les taquiner. « Ne t'en fais pas, ça ne pourrait qu'aller mieux », m'en préssai-je de dire. Mentir n'était pas forcément la meilleure décision. Ceci dit, ça me protègera pour un moment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + one day (shauna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
+ one day (shauna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WOODLEY MILLS. :: Munroe Avenue :: Crowel's Bakery-
Sauter vers: