AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Go out of my white line. ☆ POSIE

Aller en bas 
AuteurMessage
Moon Sheeran
☆ she dream in paradise.

avatar

ARRIVEE A WM : 03/08/2013
MESSAGES : 164
CREDITS : © (ava) BOHEMIAN PSYCHEDELIC. (sign) tumblr. (quote) Lana Del Rey - born to die.
AVATAR : TMH, la perfection. ♥
PSEUDONYME : mocking jay. aka Laurie.
♡ STATUS : single, free, happy like this.
$$$ MONEY : medical student, specialization in neurology.
♬ SONG : Ed Sheeran ☆ Lego House.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty years old.
Entourage:

MessageSujet: Go out of my white line. ☆ POSIE   Lun 5 Aoû - 21:39



 

The hatred gives a reason for living.
w/ Posie
credits © fyteenwolf/tumblr.

Posée en terrasse, les yeux fermés pour profiter du soleil, j’attends que le temps passe. L’après-midi défile lentement et j’ai l’impression d’être ici depuis des heures. Oui c’est étrange, mais ne cherchez pas à comprendre, mon esprit subit de légère perturbation ces derniers temps. Pas sa faute en même temps, après tout ce qu’il a vécu, lui aussi doit remonter la pente avec encore plus de mal que mon corps. J’ouvre les yeux, regarde autour de moi, ma boisson est déjà sur ma table, je n’ai même pas capté le serveur, en plus il était mignon. Tant pis. Je bois quelques gorgées, tournant toujours ma tête de tous les côtés. Je vais finir par avoir un torticolis. Mais rien. J’ai la vague sensation d’être seule, oublié du monde et qu’il n’y a plus que ma petite personne présence sur Terre. Non je ne suis pas narcissique, mais le fait de voir les gens chacun occupés à parler avec leurs amis, la famille ou autre, je me sens vraiment seule. Un dernier regard. Puis je la remarque. Brune, séduisante et un visage légèrement familier. Son nom cogne dans ma tête revenant comme un boomerang. Posie. Je ne lui ai jamais vraiment adressé la parole, je l’ai juste croisé plusieurs fois sans m’approcher d’elle. Je sais qu’elle connait Flynn et qu’il y a eu quelque chose entre eux, après quoi, je n’ai jamais cherché à savoir. Mais rien le fait de savoir qu’elle avait pu le fréquenter avant m’obliger à la voir comme une menace, une ennemie. Je laisse alors ma table pour m’avancer vers la sienne afin de « discuter ». Non parce que vous imaginez bien que vu mon caractère, cette conversation n’allait pas être banale, j’avais l’intention de la déstabiliser et j’avais un avantage qu’elle n’avait pas. Celui de son identité. « La place est libre ? » Je lui glisse un sourire pour qu’elle accepte ma compagnie, même si dans sa tête elle doit se demander pourquoi une inconnue l’aborde pour lui demander la place alors qu’il y a d’autres tables de libres. C’est vrai qu’en général je ne m’approche pas des gens, surtout pas de cette façon et c’est plus eux qui ont tendances à venir vers moi. Même si la plupart du temps on m’évite à cause de mon sale caractère. « Je suis désolée de vous dérangez, mais j’ai l’impression de vous avoir déjà vu quelque part. » La phrase basique, typique de la personne qui cherche le moyen de s’excuser d’une erreur commise ou d’un malentendu. Sauf que moi, à ce moment précis, s’était le meilleur moyen de me rapprocher d’elle afin de lui parler, d’en apprendre plus sur elle et de pouvoir la faire tomber si elle était trop proche de Flynn. Cela peut paraitre méchant, hypocrite ou encore lâche car au final, je ne fais que me cacher pour mieux la surprendre. Enfin, ce n’est pas grave, ça ne me change pas de mon habituel arrogance. Je voulais lui donner mon nom, mais était-ce réellement une bonne idée. Je tente de réfléchir à l’impacte que ça pourrait avoir et puis finalement je décide de mentir pour au moins qu’elle évite de m’appeler inconnue. « Au fait, je m’appelle Opale. » Je lui donne un second sourire, essayant de faire mine, peut-être que mon prénom va te rappeler quelque chose. Mais ma réaction intérieure va plus loin, mon cœur manque un battement et tout simplement parce que c’est ou du moins c’était le prénom de ma sœur. J’aurais pu donner Alaska, mais étant donné que ma sœur était connue ici, c’était plus simple d’employé un prénom déjà entendu. Mon visage se détourne quelques minutes pour respirer un grand coup et oublier tous les souvenirs qui s’agitent dans ma mémoire. Quand le passé ne s’acharnait pas contre moi à faire surface, c’était moi-même qui lui ouvrais la porte pour qu’il revienne. A croire que mon intelligence sur ce sujet là était totalement inexistante. Mais trêve de bavardages intérieurs, mon sujet du jour c’est elle, Posie Hastings. Mais je dois faire celle qui ne connaît pas l’identité de l’autre, sinon je suis cramée d’avance. « Et toi, je ne t’ai même pas demandé ton prénom alors que je t’interpelle. Je suis trop impulsive parfois. Au fait je peux te tutoyer ? J’avoue que le vouvoiement est plus réservé aux plus âgées. » Je lui fais un clin d’œil qui sonne faux, complètement gênée par ma réaction, mes mots et tout ce qui s’est enchainée avant. Simplement je ne le montre pas, comme si je suis sure de moi et que mon impression de déjà vue est bel et bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   Mar 6 Aoû - 2:22


{ Faster than a bullet train, she's like bang bang }
QUOTE BANG BANG @3OH!3
-----------------
Assise en terrasse d'un petit café isolé, Posie tourne machinalement sa paille dans le verre de son ice-tea, l'esprit voguant ailleurs. Elle est venue ici seule, elle avait besoin d'un peu de temps pour elle, pour réfléchir et parce qu'on a beau tous aimer être entourés de gens qu'on aime, il y a ces jours où l'on a simplement envie de se déconnecter, de ne voir personne, juste le temps d'une journée. Elle sent la chaleur du soleil sur son visage, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu d'aussi belle journée. « La place est libre ? » La brune relève la tête, ne reconnaissant pas la voix qui vient de s'adresser à elle. Et sous ses yeux apparaît alors la silhouette d'une jolie jeune femme en fauteuil roulant, Posie essaye de ne pas prêter attention à ce dernier pour éviter une quelconque discorde avec l'inconnue qui lui offre un grand sourire, qu'elle lui rend poliment pour lui confirmer que oui, la place est belle et bien libre. « Je suis désolée de vous dérangez, mais j’ai l’impression de vous avoir déjà vu quelque part. » glisse la jeune femme. Posie n'est pas physionomiste mais elle est persuadée de n'avoir jamais croisé ce visage aux airs innocents. Elle fronce les sourcils cependant, fouillant dans sa mémoire, mais rien. Cependant Woodley Mills n'est pas une grande ville, alors il est tout à fait possible qu'elles se soient déjà vues, et puis Posie travaille également dans un bar, ce qui l'amène à rencontrer un paquet de gens. « Ah, c'est possible... Nous sommes dans une petite ville après tout. » souffle-t-elle en attrapant son verre pour en boire une gorgée. Cette inconnue l'intrigue. Tout d'abord parce qu'elle se fait rarement aborder de cette façon, ou alors l'excuse moisie du "je pense vous avoir vu quelque part" n'est qu'une pauvre technique de drague, et l'inconnue n'a pas l'air d'être ici pour chopper quelques numéros, alors Posie ne sait pas vraiment sur quel pied danser, donc elle se contente d'être polie et de sourire. « Au fait, je m’appelle Opale. » Opale. Ce prénom lui dit vaguement quelque chose, peut être l'a-t-elle déjà entendu au cours d'une conversation ? Elle a beau remonter dans ses souvenirs, elle ne la voit nul part, peut être se sont elles déjà croisées une fois et Posie ne l'a tout simplement pas remarquée. « Et toi, je ne t’ai même pas demandé ton prénom alors que je t’interpelle. Je suis trop impulsive parfois. Au fait je peux te tutoyer ? J’avoue que le vouvoiement est plus réservé aux plus âgées. » Opale accompagne ses paroles d'un clin d’œil qui fait sourire Posie, cette éternelle naïve jamais sur ses gardes, pauvre gamine, ne t'a-t-on jamais donc apprit à te méfier des inconnus ? Ce n'est pas parce qu'une inconnue aux airs d'ingénue t'aborde qu'il faut baisser sa garde, à croire que tu ne connais pas ces gens qui ont l'air d'être cette jolie et fragile petite fleur alors qu'ils seraient plutôt le serpent caché derrière. « Oh oui, il n'y a pas de soucis, enchantée Opale, Posie. » lance-t-elle en guise de présentation. Mais quelque chose lui titille le bout de la langue, pourquoi diable cette inconnue est-elle venue vers elle ? « Alors, ou penses-tu m'avoir déjà vu ? Peut-être que si l'on réfléchit à deux on pourra trouver la réponse. » propose-t-elle gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Sheeran
☆ she dream in paradise.

avatar

ARRIVEE A WM : 03/08/2013
MESSAGES : 164
CREDITS : © (ava) BOHEMIAN PSYCHEDELIC. (sign) tumblr. (quote) Lana Del Rey - born to die.
AVATAR : TMH, la perfection. ♥
PSEUDONYME : mocking jay. aka Laurie.
♡ STATUS : single, free, happy like this.
$$$ MONEY : medical student, specialization in neurology.
♬ SONG : Ed Sheeran ☆ Lego House.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty years old.
Entourage:

MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   Mar 6 Aoû - 8:19



 

The hatred gives a reason for living.
w/ Posie
credits © fyteenwolf/tumblr.

« Ah, c'est possible... Nous sommes dans une petite ville après tout. » A cette phrase, je me dis que je tiens une chance de pouvoir parler avec elle sans installer de doute plausibles sur mes véritables intentions. Elles ne sont pas si mauvaises que ça quand on y regarde à deux fois, mais ce qui est sur, c’est qu’elles sont loin d’être bonnes. Quel dommage de devoir faire souffrir une personne qui parait adorable, mais ce serait probablement moins douloureux venant d’une personne inconnue que de quelqu’un qu’on aime réellement. Pour paraitre moins inconnue à ses yeux, je lui glisse mon identité, du moins une fausse afin de ne pas éveiller de soupçons. Puis au fur et à mesure de mes paroles, je la tutoie. Faut dire que le vouvoiement est réservé aux gens dans le style de mes parents. Ceux de mon âge, je préférais leur parler comme si on se connaissait, même lors de notre première rencontre. Mon clin d’œil la fait sourire, ce qui se retourne sur moi, elle parait tellement fragile, enfantine et surement naïve. C’est pour ça, qu’elle est une proie facile, quelqu’un sur qui je pourrais m’acharner sans avoir le moindre remords même si ça pourrait me bouffer de l’intérieur. « Oh oui, il n'y a pas de soucis, enchantée Opale, Posie. » Posie. J’ai enfin la confirmation de mes dires et je peux désormais faire comme si de rien n’était, employant son prénom car elle me l’a donnait d’elle-même. Son regard montre que c’est une fille qui fait confiance trop facilement et qui n’y voit que du feu quand on ment. Je suis sure, que si je lui disais qu’elle me plaisait et qu’une envie de l’embrasser se consumait en moi, elle me croirait. Mais je ne suis pas là pour ça, mais pour la détourner de Flynn. Il ne m’appartient pas, j’en suis consciente, mais je ne supporte pas la sensation de ne pas être l’unique. Loin d’être jalouse non, mais Posie pourrait bien me faire ressentir ce sentiment si elle restait trop proche de Flynn. « Alors, ou penses-tu m'avoir déjà vu ? Peut-être que si l'on réfléchit à deux on pourra trouver la réponse. » Je sors de mes pensées pour replonger mes yeux sur elle car ils étaient partis loin. Un faux sourire timide se propage sur mon visage, bah quoi, faut bien que je sois crédible. « Eh Posie, je suis d’avis pour qu’on réfléchisse à deux car même si je suis persuadée de t’avoir déjà vu, j’avoue avoir du mal à savoir où. Je fréquente tellement d’endroits et de gens, qu’il se peut même que je t’ai prise pour une autre. Ah moins qu’on connaisse une même personne. » Je sais que je touche un point sensible à son regard, elle doit surement chercher au plus profond d’elle qui peut bien être cette personne commune. Mais je ne veux pas évoquer Flynn maintenant, il doit être mon dernier atout, celui qui la fera tomber du haut de son estrade. Je fais signe à un serveur afin de boire quelque chose de rafraichissant, son verre d’ice-tea me fait envie depuis tout à l’heure. « Je prendrais un jus de pamplemousse. Merci. » Vu qu’elle n’a pas fini son verre, je ne lui propose rien, on verra ça plus tard. Mon attention se reporte à nouveau sur elle, je fais mine de chercher à mon tour quelle personne pourrait-on bien connaitre en commun. Ma tête cherche mais évoque à chaque fois le nom de Flynn. Sauf que c’est trop tôt pour le dire, pour le balancer dans un sujet. « Je commence à avoir mal à la tête à force de chercher. » Un rire léger m’échappe, c’est totalement faux. J’ai pas mal au crane, je n’ai pas besoin de chercher, j’ai déjà toute ma réponse tracée dans mon esprit. Je commence même à chercher les pics que je pourrais lui lancer une fois partie sur le sujet monsieur Adamson. Classant du plus faible au plus fort pour ne pas d’entrée démarrer au quart de tour et la faire fuir. Je veux l’atteindre, la blesser et qu’elle brûle à petit feu dans son esprit, son cœur et son âme. J’ai l’impression d’être un monstre en imaginant ça, mais pas le temps d’avoir pitié, je ne supporte pas ça. Le serveur m’apporte mon verre dont j’en bois une bonne gorgée. « Tu vois qui pourrait être un ami en commun ? J’avoue que mon colocataire ramène pas mal de filles, alors peut-être que tu es l’une d’entre elles ? » Eh bam, je ne sais pas si ça va la faire douter, lui bousiller le moral ou autre chose mais je veux juste atteindre un point sensible pour qu’elle faiblisse avant la véritable attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   Mar 6 Aoû - 10:09

Elle regarde Opale de ses grands yeux bruns, scrutant son visage, tentant de se rappeler de ce dernier malgré qu'il ne lui évoque pas le moindre souvenir. Posie est persuadée de n'avoir jamais croisée cette femme de sa vie, elle se serait souvenue d'une jeune femme en fauteuil. « Eh Posie, je suis d’avis pour qu’on réfléchisse à deux car même si je suis persuadée de t’avoir déjà vu, j’avoue avoir du mal à savoir où. Je fréquente tellement d’endroits et de gens, qu’il se peut même que je t’ai prise pour une autre. Ah moins qu’on connaisse une même personne. » propose-t-elle, un sourire timide affiché sur son visage. Posie réfléchit alors, mais en vain. Il y a tellement de gens qu'elle croise chaque jours qui pourraient connaître Opale et vice-versa que l'opération prendrait bien trop de temps si elle devait passer en revue chaque personne qu'elle croise au French Arrow. Posie reste silencieuse pendant que son interlocutrice se commande une boisson fraîche. « Je commence à avoir mal à la tête à force de chercher. » lâche-t-elle accompagné d'un rire léger. Sa remarque fait sourire Posie qui reprend une gorgée de son ice-tea. « Tu vois qui pourrait être un ami en commun ? J’avoue que mon colocataire ramène pas mal de filles, alors peut-être que tu es l’une d’entre elles ? » C'est autour de Posie d'échapper un faible rire, si elle connaissait un peu mieux Opale elle lui aurait probablement envoyé son verre à la figure et puis elle aurait éventuellement appelé Birdy, sa cadette, pour qu'elle vienne lui cracher à la figure (elle adore faire ça). Mais Posie fait mine de ne pas prendre cette remarque mal et lui accorde le bénéfice du doute, après tout peut être est-elle simplement maladroite. « Mh, je ne suis pas adepte des coups d'un soir, pour tout de dire alors c'est peu probable. » Et voilà qu'après simplement quelques minutes de conversation avec une parfaite inconnue elle venait à parler de coups d'un soir. Tout à fait normal. Posie réfléchit cependant, mais elle n'a jamais vraiment eu ce genre de relation avec personne, les coups d'un soirs, c'était comme elle l'avait dit, vraiment pas son truc. Pourtant elle continue de remuer ses méninges, à la recherche du dit inconnu. Un garçon qui ramène beaucoup de filles. Elle en connait des tas, il y a Paul, cet ivrogne qui squatte presque sept jours sur sept le bar, toujours assit à la même place, comme si elle était sienne et qui, chaque matin revenait avec une nouvelle histoire sur sa conquête de la veille. Il y avait aussi John, un grand séducteur qui payait trois verres à trois filles différentes chaque soir pour ne ramener chez lui que la plus captivantes des candidates, et puis il y avait aussi Joe, Adam, Aaron. Ils étaient nombreux à avoir le profil du type qui ramène souvent des filles chez lui, mais aucun ne semblait coller avec le colocataire d'Opale, pour tout vous dire, Posie aurait mal vue cette Opale avec un ivrogne comme colocataire. Alors elle continuait à chercher parmi ceux qu'elle voyait moins régulièrement, mais toujours rien. « Mais je bosse dans un bar, peut être qu'il est client là-bas ? Je sais pas si tu connais, le French Arrow ? » demande innocemment Posie. Elle n'a aucune idée de qui est réellement planté devant elle, ni des motivations et du désir de cette fille de la faire tomber au plus bas. Elle croit sincèrement Opale quand elle lui dit qu'elle pense l'avoir déjà vu quelque part alors qu'il n'en est rien. Naïve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Sheeran
☆ she dream in paradise.

avatar

ARRIVEE A WM : 03/08/2013
MESSAGES : 164
CREDITS : © (ava) BOHEMIAN PSYCHEDELIC. (sign) tumblr. (quote) Lana Del Rey - born to die.
AVATAR : TMH, la perfection. ♥
PSEUDONYME : mocking jay. aka Laurie.
♡ STATUS : single, free, happy like this.
$$$ MONEY : medical student, specialization in neurology.
♬ SONG : Ed Sheeran ☆ Lego House.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty years old.
Entourage:

MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   Ven 9 Aoû - 2:57



 

The hatred gives a reason for living.
w/ Posie
credits © fyteenwolf/tumblr.

A la suite de ma remarque, elle échappe un rire léger. Je me mords la lèvre inférieure pour faire mine que j’aurais du m’abstenir de cette phrase. « Mh, je ne suis pas adepte des coups d'un soir, pour tout de dire alors c'est peu probable. » Je tourne légèrement la tête essayant de me faire un minimum culpabilisé, même si jusqu’à maintenant j’ai l’air assez crédible dans mes propos. « Oh je suis vraiment désolée. Je n’aurais pas du dire ça. C’est que, je ne suis pas tact. » Je souris malicieusement car c’est toujours plus innocent sur un visage enfantin. Au final, mon cœur se tordait dans mon intérieur, moi qui croyais que la vengeance était quelque chose de facile à faire quand les motivations étaient présentes, mais là, c’était plus dur, différent… Posie est vraiment quelqu’un de génial pour le peu que je vois en elle, je suis sure que c’est une fille bien qui ne mérite en aucun cas ce que je lui réserve. Mais je n’ai jamais été du genre à rebrousser chemin si près du but, je mènerais ma quête à terme quoi qu’il arrive. Elle m’en voudra horriblement après, mais tant pis, me faire détester est le cadet de mes problèmes. Je vois dans son regard qu’elle continue de chercher où on aurait pu se voir, alors que moi je pensais à comment mettre en place chaque face de mon plan pour éviter qu’il ne tombe à l’eau. Je devais aussi trouver le moyen de la surprendre à chaque moment par ma crédibilité, mais ça s’avérer plus dur que prévu. « Mais je bosse dans un bar, peut être qu'il est client là-bas ? Je sais pas si tu connais, le French Arrow ? » Aie. Bien que j’aie déjà entendu parler du French Arrow, je n’y ai jamais mis les pieds alors dur de dire si Flynn y avait fait un tour. Mais à mon avis oui, car s’il connait Posie, il là probablement retrouvé là-bas. Le doute s’installe dans ma place mais je ne dois pas céder à la panique, je dois rester sereine et sure de moi. Alors quitte à mentir, rester dans cette lancée. « Sérieusement, qui ne connais pas le French Arrow ? Je ne sais pas s’il est client là-bas, mais vu son profil, il a du s’y rendre une ou plusieurs fois oui. Après tu ne l’as peut-être pas servit toi. Mais, une amie m’y a amené une fois, j’ai du te voir à ce moment là. Sauf que ça doit être une de tes collègues qui m’a servit. » Je croisse les doigts pour qu’elle est des collègues féminins et pas seulement masculins, sinon j’étais cuite. Je prends une nouvelle gorgée de ma boisson pour pouvoir me détendre, je devais agir au plus vite, afin même qu’elle se rende compte de mes mensonges. J’avais l’idée parfaite en tête pour m’énerver après elle, mais il fallait la distraire. « Posie, je crois que quelqu’un te fais un coucou de là-bas. » Elle se tourne alors pour confirmer mes dires et j’ai le temps de placer son verre pour que quand elle revienne face à moi, elle le fasse tomber sur moi. « Oh j’ai peut-être du me tromper finalement. Désolée. » Encore et toujours désolée, elle revient dans mon sens et comme prévu, elle renverse le verre. Je me retrouve entièrement trempée d’ice-tea et je tiens enfin mon moyen « d’agression ». « Non mais ça va. Tu pourrais quand même faire gaffe à tes gestes ! C’est malin, j’en ai partout sur moi et en plus ça colle. Bravo Posie ! Tu es très douée. » Enfin, le moment que j’ai attendu depuis le début de cette conversation venait d’arriver. Ma vengeance était désormais en marche, pauvre Posie, tu es si naïve, si fragile et je vais te briser. Je me recule d’un coup afin de m’éloigner de la table pour pas en avoir plus sur moi, étant déjà bien mouillée. Je la regarde d’un air méchant, la dévisageant comme si elle venait de m’assassiner. Croyez-le ou non, elle venait de me contrarier. « Sérieusement, la prochaine fois fais attention. Parce que là, ça le fais pas du tout. Au final, il a bien raison, t’es vraiment stupide comme fille ! » Mon ton se montre plus agressif, ma voix lui crache ça à la figure alors que la seule responsable c’est moi. J’incruste encore Flynn dans la conversation sans évoquer son nom. Je veux la voir plonger dans les profondeurs de l’abysse, devenir pale comme si la vie quitter son corps. Je sens la rage et la joie monter en moi, la voir dans un état complètement déboussolée par la situation est plus que satisfaisant. Et puis pour finir en beauté, un dernier pique bien placé. « Si t’es comme ça avec tout le monde, je comprends pourquoi il t’a laissé tomber ! » La douleur est un feu que chacun aliment en soi. La tienne aujourd’hui Posie, va te brûler les entrailles tellement tu auras mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   Ven 9 Aoû - 6:49

« Sérieusement, qui ne connais pas le French Arrow ? Je ne sais pas s’il est client là-bas, mais vu son profil, il a du s’y rendre une ou plusieurs fois oui. Après tu ne l’as peut-être pas servit toi. Mais, une amie m’y a amené une fois, j’ai du te voir à ce moment là. Sauf que ça doit être une de tes collègues qui m’a servit. » Posie écoute tranquillement le récit d'Opale, c'est probable, peut-être se sont-elles simplement croisées au French Arrow et une de ses collègues serait allée la servir, elle et son amie. Cependant cela la surprenait qu'elle ai pu la repérer et se souvenir à ce point de son visage si elles ne s'étaient jamais adressées la parole, mais soit. « Posie, je crois que quelqu’un te fais un coucou de là-bas. » l'intéressée lève un sourcil inquisiteur avant de se retourner pour vérifier les dires d'Opale, mais il n'y a personne derrière-elle lui faisant un signe de main, rien à part deux adolescentes assises sur une table plus loin mais elles semblent plongées dans leurs histoires. Et puis, Posie se retourne pour faire face à Opale et là, son verre d'ice-tea se renverse sur les jambes de son interlocutrice. "Et merde" songe-t-elle, sa chance légendaire semble repointer le bout de son nez. A temps. Elle s'empresse d'attraper une serviette et de se morfondre en excuses avant de se retenir de l'essuyer puisque, après tout, elles ne se connaissent pas. « Oh mon Dieu, je suis désolée Opale, je n'avais pas vu que le verre était si proche de moi quand je me suis retournée. » bredouille-t-elle en lui tendant la serviette pour qu'elle puisse s'éponger. Mais Opale n'en a rien à foutre des excuses et de la serviette que lui tend Posie et semble rentrer dans une colère noire, elle jette à la pauvre Posie qui ne sait plus où se mettre un de ses regards meurtriers, et celle-ci se rassure alors d'une chose: les regards n'ont pas le pouvoir de tuer, sinon, elle serait probablement déjà morte. « Non mais ça va. Tu pourrais quand même faire gaffe à tes gestes ! C’est malin, j’en ai partout sur moi et en plus ça colle. Bravo Posie ! Tu es très douée. » Elle continue de s'excuser, demandant une serviette supplémentaire au serveur qui la lui emmène de suite, elle éponge alors la table qui elle aussi à souffert de sa maladresse et relève les yeux vers Opale. Elle bouillonne et crache ses paroles à Posie comme un venin. « Sérieusement, la prochaine fois fais attention. Parce que là, ça le fais pas du tout. Au final, il a bien raison, t’es vraiment stupide comme fille ! » A la première entente, Posie ne semble pas comprendre le sens grandement sous-entendu des paroles d'Opale, alors elle répète qu'elle est désolée avant de s'interrompre. Au final, il a bien raison, t’es vraiment stupide comme fille ! Mais de qui, bordel de merde, peut-elle bien parler ? Posie reste complètement sur le cul, elle ne comprend pas, cette fille pourrait parler russe que ça ne serait pas moins compréhensible. Elle a l'impression qu'elle est dans sa tête ou quoi ? On dirait une conversation de sourds, ça n'a pas de sens. « Si t’es comme ça avec tout le monde, je comprends pourquoi il t’a laissé tomber ! » Et là, Posie n'a plus besoin d'un guide pour comprendre la conversation, il n'y en a pas cinquante, des gars qui ont laissé tombé Posie, alors le nom de Flynn lui revient automatiquement comme une bombe dans la gueule. Elle a l'impression qu'Opale tient son cœur dans ses mains et joue avec, lui lançant quelques pressions légères avant de l'écraser et de le rendre en cendres. je comprends pourquoi il t’a laissé tomber ! elle se le repasse en boucle, espérant de tout cœur qu'elle ne parle pas du garço qui vient de surgir à nouveau dans ses pensées. « Mais c'est quoi ton putain de problème ? Tu m'abordes alors qu'on se connait pas, tu me prends pour une fille facile et ensuite tu m'insultes ? T'as vécu avec les fauves ou quoi pour faire preuve d'aussi peu de savoir vivre ? » Elle crache ses mots tentant de noyer ce malaise qui croît en elle petit à petit. Au final, il a bien raison, t’es vraiment stupide comme fille ! Son visage perd de ses couleurs. Elle commence à regretter d'avoir foutu les pieds dehors, sentant que la conversation entre Opale et elle risque de finir en crêpage de chignon habituel que les filles se sentent obligées de produire quand leurs vies insipides manquent de sel. « Et puis, ôte moi d'un doute, de qui tu parles ? » demande-t-elle la voix tremblante et hésitante. Pas Flynn. Pas Flynn. Pas Flynn. Pas Flynn. Pas Flynn, ne cesse-t-elle de se répéter dans sa tête. Elle n'a pas envie de penser à lui, et encore moins d'en parler avec cette folle furieuse qui finira probablement par la tuer avant la fin de la journée si elle en a la possibilité. Mais Posie ignore que la scène qui se joue sous ses yeux n'est autre qu'un putain de piège dans lequel elle tombe, tu vas te faire mal, gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Go out of my white line. ☆ POSIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Go out of my white line. ☆ POSIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24/7 Zero ou Féline?
» Line Renaud revient à la chanson avec Mylène Farmer
» Bonne fête, Céline!
» Céline-tg en 2010
» Pre-order de Septembre 2010 / Pury White Angel & Laches Black Devil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WOODLEY MILLS. :: Munroe Avenue-
Sauter vers: