AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're the smile on my face. ☆ BRETZEL

Aller en bas 
AuteurMessage
Moon Sheeran
☆ she dream in paradise.

avatar

ARRIVEE A WM : 03/08/2013
MESSAGES : 164
CREDITS : © (ava) BOHEMIAN PSYCHEDELIC. (sign) tumblr. (quote) Lana Del Rey - born to die.
AVATAR : TMH, la perfection. ♥
PSEUDONYME : mocking jay. aka Laurie.
♡ STATUS : single, free, happy like this.
$$$ MONEY : medical student, specialization in neurology.
♬ SONG : Ed Sheeran ☆ Lego House.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty years old.
Entourage:

MessageSujet: You're the smile on my face. ☆ BRETZEL   Dim 4 Aoû - 10:59



 

A smile is often the main part. We are paid by a smile. We are rewarded by a smile.
w/ Bretzel
credits © tonsofgifs/tumblr.

Je sortais du cabinet de la psychologue, cette fois je n’y retournerais plus, j’ai terminé avec elle et les démons de mon passé. La séance m’avait permis de sortir mes ailes et commencer à voler par leur aide mais la difficulté était toujours présente, constante. La douleur, elle se dissipait avec le peu de courage qu’il me restait, laissant au passage de léger picotement sur ma peau, mon âme et mon cœur. Malgré ma détermination, l’envie de passer la soirée seule ne me tentait pas vraiment, j’avais besoin de compagnie, d’une personne qui réchauffe mon être et me fasse sourire. La question de qui choisir ne se posait même pas tellement la réponse me semblait évidente. Bretzel, Bretty, mon petit rayon de soleil. Même si nos débuts ont été tendus, on a fini par faire tomber les masques et montrer notre vrai visage au grand jour. Je crois même que c’était la première fois que je me laissais prendre au jeu et baisser la garde. On s’était retrouvé bloquées dans un ascenseur en compagnie de sa petite sœur trisomique. La douleur qui nouée mon cœur était intense, dire que je me plaignais de la perte de mes jambes, que le fait de vivre en fauteuil roulant était horrible alors qu’il y avait pire. Je ne dis pas que je me lamentais de son sort, car j’ai toujours détesté qu’on me prenne en pitié, mais à côté j’étais gâtée par la vie. Certes j’avais eu énormément de mal à remonter la pente, à me dire que la vie m’avait donné une seconde chance et que je n’avais pas le droit de la bousiller par des conneries. Enfin bref, désormais tout ceci était derrière moi, je tournais la page afin d’en écrire une nouvelle. Je sortie mon smartphone afin d’envoyer un sms à Bretty pour la prévenir de ma venue, n’aimant pas débarquer à l’improviste chez les gens. Une fois fais, je passer par le supermarché pour prendre quelques courses, du style chocolat, chips, un tas de cochonneries mauvais pour la santé, mais qui faisait du bien parfois. N’étant pas encore majeure, je ne pu pas prendre une bouteille de vin. Le malheur de ne pas avoir vingt-un ans aux Etats-Unis. Tant pis, je m’en passerais. Les achats dans un sac, je prenais le chemin le plus rapide menant à Carlston Streets. Une quinzaine de minutes après, j’étais devant l'appartement de Bretzel à sonner à la porte. Elle s’ouvrit et je vu Bret’ devant moi, tout sourire comme à son habitude. C’est ça que j’aimais chez elle, ce côté joyeuse, qui même si on est au plus bas nous fais sourire. Un rayon de soleil, un bonheur au quotidien et une très bonne amie. Notre discussion dans l’ascenseur nous avait énormément rapprochées, mêlant dans notre amitié une complicité fraternelle. Ayant perdue ma petite sœur en plus, ça me faisait du bien d’avoir une personne comme ça dans mon entourage. Et malgré sa folie et le fait que les gens la trouve bizarre, pour moi elle était parfaite, bizarre mais parfaite. « Hello toi. » Je souriais de plus belle, tellement que ma mâchoire me faisait mal. Il faut dire que ces dernières années, mes sourires sonnaient si faux que dès qu’un vrai apparaissait sur mon visage, j’avais mal aux zygomatiques. Je rentrais et elle fermait la porte derrière moi. Je montrais mon sac. « J’ai acheté un tas de cochonneries mais pas d’alcool, mineure oblige. Mais je suppose que tu as de quoi boire chez toi, non ? » Second sourire, second baume au cœur. J’avais besoin de réconfort, de soutient, d’appuie, et elle savait parfaitement comment s’y prendre dans ces moments là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You're the smile on my face. ☆ BRETZEL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» APERO GEANT FACE BOOK CHERBOURG
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WOODLEY MILLS. :: Carlston Streets-
Sauter vers: