AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ≈ in every speck of dust will see my footprints.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jem Rosenbach

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 88
CREDITS : riddle (avatar).
AVATAR : hunter parrish.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : guidance counselor.
♬ SONG : everybody's changing ♬ keane.

LIFE GOES ON.
Multinick: gises waters.
Age: twenty-four.
Entourage:

MessageSujet: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:39





life is a book and there are a thousand pages i have not yet read.
JEM ROSENBACH
TUMBLR/hunterparrishdaily.

PRENOM(S) NOM Contrairement à sa sœur qui ne possède aucun diminutif, Jem de son véritable prénom James en a hérité. Une appellation relativement courte qui passe partout comme une lettre à la poste. Pour ce qui de son second prénom, il relève tout simplement d'un devoir de mémoire puisqu'il s'agit tout simplement du son parrain à savoir Simon. Une consonance française que sa mère a tenue à conserver. Le patronyme quand à lui n'est qu'une question d'hérédité puisqu'il porte celui de son paternel, Rosenbach. Une famille que l'on reconnait facilement au sein de la petite bourgade.  AGE Voilà bien longtemps qu'il a dépassé l'âge de la majorité, qu'elle soit européenne ou bien américaine et pour lui l'âge de la sagesse commence là où s'arrête les dents de sagesse ! En terme bref, il n'y a pas d'âge précis. Il a tout juste vingt-trois années et d'ici peu cela va changer. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Au même titre que sa sœur jumelle, c'est un jour de chaleur à savoir le dix-sept aout que le jeune homme à vu le jour à Woodley Mills (Pennsylvanie). Une vérité remise en cause il y a peu par la famille mais dont sa frangine veut absolument éclairer le mystère. Pour Jem, cela ne change strictement rien. NATIONALITE Aux toutes dernières nouvelles, les jumeaux Rosenbach sont américains, et James ne fait guère exception à la règle. Bien qu'il ne connaisse aucunement ses parents dit biologiques, James est de nationalité américaine.  STATUT CIVIL Les histoires de cœur, les histoires d'engagements ont commencés avec une première et ce sont terminées avec elle. Préférant ne pas s'engager pour le moment, le jeune blond est aux yeux de l'Etat célibataire. Pas de barrière et aucun compte à rendre l'ami ! ETUDES/METIER(s) Après des études dont il a obtenu le diplôme en littérature étrangères, James s'est vu offrir un poste de professeur dans un collège de Philadelphie. Un job qu'il a décliné au profit d'un poste de conseiller d'orientation dans le lycée de Woodley Mills. Il compte bien enseigné un jour, mais avant il préfère approfondir ses rapports avec les jeunes adolescents d'aujourd'hui. TRAITS DE CARACTEREOrdonné, ingénieux, malicieux, ponctuel, honnête, fidèle, charmeur, responsable, joueur, fair-play, rusé, créatif, bon lecteur, généreux, optimiste, nonchalant, calme, épicurien, courageux, controversé, bougon, silencieux, à le sens de la collectivité et du soutien, indépendant, téméraire, pondéré, fougueux,  AVATARHunter Parrish. GROUPE Family Matters.


▶️ ES-TU PROCHE AVEC TES VOISINS?
Si on remonte assez loin dans le passé, je vous dirai qu'il y a toujours une bonne - pour ne pas dire très - entente avec nos voisins. Seulement pour être tout à fait honnête avec vous, je vous dirai que l'entente à surtout un effet yo-yo. Un refrain avec des notes assez graves et des notes aigues. Avec Becks on a pendant longtemps formés ce tandem où les quatre cent coups les plus fous et les plus improbables ont été réalisés. Créant ainsi quelques conséquences fâcheuses chez les voisins, en particulier avec les Wilkes. Mais on ne va pas les blâmer surtout après avoir été notre cible durant quelques années.

TU AS CINQ MINUTES POUR CRACHER SUR LA PERSONNE QUE TU DETESTES LE PLUS, GO.
Véritablement j'ai bien passé l'âge de critiquer un souvenir du passé, mais puisque vous insistez et qu'apparemment il ne faut pas se gêner, je vais pouvoir vider mon sac de mauvaises paroles sur ce Tony Whirams ! On était encore des adolescents a l'époque, et il collait parfaitement à l'image du petit caïd qui se la joue et qui en redemande à la cour de récré. On faisait partie de la même équipe de basketball au lycée, je ne jouais qu'une première mi-temps en vue de ma maladie mais il ne cessait de me chercher des problèmes pour un tout mais surtout pour un rien. J'ignorer fièrement ses remarques comme toujours, seulement une fois qu'il mentionnait le nom de Becks c'était foutu ! Un pauvre type en manque de jugeote et d'ambition dans toute sa splendeur qui ne manque aucune occasion pour critiquer tout ce qui l'entoure. La vision de ce personnage aujourd'hui reste à la hauteur de la mentalité de sa famille. Enfin, son entourage a grandit ce qui n'est pas le cas de tout le monde ! Bravo à vous, vous êtes parvenus à me délier la langue finalement !

EN SOMME, QUE PENSES-TU DE WOODLEY MILLS?  
Une petite ville sympathique perdu au beau milieu de la région de Pennsylvanie. C'est une ville que j'ai toujours apprécié pour sa convivialité mais d'une certaine part pour son environnement et également parce qu'il y a tout ce que j'ai toujours connu surtout mes proches. Woodley Mills est un peu comme un foyer douiller et tranquille où tout le monde connait tout le monde mais c'est également ce qui parfois reste pesant. Cette ville abrite tout un tas d'évènements dans mon existence mais la limite du territoire reste le point d'impulsion pour partir au delà.


Spoiler:
 

_________________

you get a shiver in the dark, it's raining in the park but meantime, south of the river you stop and you hold everything, a band is blowing Dixie double four time, you feel all right when you hear that music ring. dire straits 


Dernière édition par Jem Rosenbach le Ven 2 Aoû - 11:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Rosenbach

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 88
CREDITS : riddle (avatar).
AVATAR : hunter parrish.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : guidance counselor.
♬ SONG : everybody's changing ♬ keane.

LIFE GOES ON.
Multinick: gises waters.
Age: twenty-four.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:40

▶ ▶ THE CURRICULUM VITAE.

 
at night a candle's brighter than the sun
be yourself no matter what they say

LYRICS - STING ~ CREDIT/TUMBLR.
Petit, Jem était un véritable fripon emplit malice et de rire. Il n'avait de cesse de faire des blagues à son entourage, ne dérogeant aucunement dans la mise en œuvre de ses farces calculées aux millimètres près afin de faire porter le chapeaux à d'autres qu'au tandem qu'il formait avec Becks. • Elevé au sein d'une famille partageant la foi et la générosité, il n'a jamais particulièrement cru en l'existence d'un Dieu mais n'a jamais pour autant renoncer à la croyance des petits miracles de la vie au quotidien. • C'est un être relativement controversé qui ne s'intéresse que très peu - voir pas du tout - aux étiquettes que son entourage et les habitants peuvent coller à autrui. D'un instinct plutôt pondéré et cartésien, il possède une grande source de témérité qui durant plusieurs années lui à donner la notion de la prise de risques. • Lorsqu'il se fait reprendre par ses parents, ces derniers usés souvent de son prénom dans son intégralité à savoir James. Et en général, il se mettait à bouder pendant des heures, un détail qui aujourd'hui témoigne de sa rancune. • La seule personne avec laquelle il a toujours été proche et pour laquelle il ferait n'importe quoi est sans la moindre hésitation sa jumelle. Ils sont une parfaite antithèse l'un à l'autre mais demeurent complémentaires au delà des différences. • Il porte des lunettes de vue, gamin il pensait que cela rendait les gens plus intelligents. • Préférant de loin sont statut de célibataire, James n'est pas du genre à s'engager à légère d'autant plus que sa dernière histoire de couple lui en a mis un sacré coup. Depuis, il flirt car il voit aucun inconvénient mais surtout aucune attache digne de lui poignarder dans le dos. • Sa facilité à communiquer avec les autres, témoigne de sa sociabilité simple et contagieuse. Son entourage amical est très important pour lui, et la plupart son ses plus anciennes connaissances amicales. Toujours à l'écoute, toujours près à aider son prochain, son esprit conciliant et silencieux est une source de conseils. • Atteint de la mucoviscidose depuis la naissance, le jeune homme subit un traitement rigoureux afin de le maintenir au meilleur de sa forme en attendant une réponse favorable par rapport à une demande de greffe. Cette dernière a enfin été favorable après plusieurs années. Il a opéré il y deux ans d'une transplantation pulmonaire.  • Même si sa maladie semble bien derrière lui, il se doit durant quelques temps à vivre de manière prudente, ce qui lui demande une certaine hygiène de vie, qu'il a conservé depuis qu'il est enfant. • Il a refusé un poste de professeur dans une grande école de Philadelphie au profit d'un poste de conseiller d'orientation dans un lycée. D'une part car il juge qu'il n'a pas assez d'expérience auprès des jeunes, mais aussi pour rester proche de sa sœur d'autant plus ces derniers temps. • Relativement sportif, il ne dit jamais non lorsqu'il s'agit d'un petit footing matinal, le tout en compagnie de Lucky. Cette dernière est une toute jeune labrador qui demande une grande vigilance en matière de confiseries. • C'est un très bon lecteur, d'ailleurs il lit très souvent des vieux ouvrages littéraires ou encore des romans policiers étrangers. • Depuis, il a découvert qu'il avait été adopté. Une situation qui émit de légères tensions au sein de la famille Rosenbach mais surtout auprès de sa blondinette de frangine. Il prend l'annonce d'une manière un peu trop calme au gout de Becks. Cependant loin de se prendre la tête pour rien, Jem a su prendre du recul. Une nonchalance qui traduit un autre trait de son caractère peu commun. • Il joue dans un groupe de musique, juste pour le plaisir puisque ce projet n'a jamais été pour lui très concret. Son groupe est le même depuis les années lycée, il tient le tôle de guitariste. Un instrument d'ailleurs qu'il joue depuis tout jeune. •  Les aléas de l'existence - en particulier sa maladie pulmonaire - lui a appris à prendre la vie comme elle venait et surtout a aller aux devant des soucis, de flirter avec eux pour en prendre avantage. C'est un optimisme qui va toujours de l'avant, d'où la présence de sa sérénité constante. • Il possède tout un tas de chapeaux, il en fait même la collection et il est bien rare de ne le pas avec. • Appréciateur de la capitale monde qu'est Paris, il est partie en stage d'études en France pour y apprendre le français. Une maitrise dont il n'a rien perdu. • Pour le mettre en colère, il en faut beaucoup. Seulement une fois qu'il est en colère, il y met toute sa mauvaise fois. C'est un personnage rancunier qui ne pardonne pas si aisément. • Responsable et indépendant, il se débrouille par lui même pour résoudre ses propres problèmes ce qui a développé un grain prononcé d'individualisme au fil des années.

_________________

you get a shiver in the dark, it's raining in the park but meantime, south of the river you stop and you hold everything, a band is blowing Dixie double four time, you feel all right when you hear that music ring. dire straits 


Dernière édition par Jem Rosenbach le Sam 3 Aoû - 2:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Rosenbach

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 88
CREDITS : riddle (avatar).
AVATAR : hunter parrish.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : guidance counselor.
♬ SONG : everybody's changing ♬ keane.

LIFE GOES ON.
Multinick: gises waters.
Age: twenty-four.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:40



{ we used to say that we were brother and sister
we used to laugh and some live in better }

LYRICS/JEAN-PHILLIPE VERDIN - CREDITS/TUMBLR  
-----------------
La vie avait toujours une roue pleine de rebondissements, une roue dans l’aiguille de ne cesse de tourner dans le bon comme dans le mauvais sens. Petit, tu appréciais voir ta vie à l’image de la boussole des héros de Jules Verne. Cela avait le don de t’amuser et tu entrainais tes frères et sœurs avec toi en repoussant les limites de ton imagination, pour toujours aller plus loin. Tes yeux sont soulignés par quelques cernes, ton corps est fatigué. Quelques jours auparavant tu avais subit une transplantation pulmonaire, une greffe que les membres de ta famille n’attendait plus alors qu’en étant le premier concerné, tu attendais avec une infinie patience. Une opération qui s’est déroulé sans aucun problème au cours et après, ce qui t’avait permis de rentrer à la maison familiale avec pour unique activité : le repos complet. Tu ne te faisais pas prier pour ce genre de programme et la plupart du temps tes paupières se fermaient toutes seules sans que tu ne le demandes. Le seul bruit que tu peux entendre, c’est celui du vent qui s’engouffre au travers de la fenêtre du salon et qui fouette ton visage. Allongé sur le canapé, la tête callé sur un tas d’oreiller moelleux, un livre repose sur le bas de ton torse mais voilà bien longtemps que tu en as quitté la lecture pour une siesté qui a su avoir raison de toi. La maison était tranquille presque déserte pour cette fin de semaine. Clary devait être au lycée, Sloan devait travailler te semble-t-il, quand à tes parents ils étaient occupés et perturber par quelques défauts de situations qui avait eu raison d’un passé dont tu avais appris l’existence la veille au soir. L’annonce tardive de votre adoption en était le point central d’ailleurs, et cela avait jeter un froid russe sur l’ensemble de la famille. La porte de l’entrée s’ouvre en un grincement coutumier, des bruits de talons frappe le plancher en bois ciré. Pas de doute, ta sœur jumelle est de retour avec ce qui semble être des donuts. Tu ouvres alors un œil alors qu’elle s’approche pour se laisser tomber à l’autre bout du canapé en déposant la boite de douceurs sur la table basse. Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres. « J’ai dû attendre presque une demi-heure pour ses fichus donuts ! ». Son exclamation colérique ne te surprenait jamais tu en avais l’habitude, une habitude que tu parvenais à apaiser en sa présence. Des deux, tu étais certainement le plus serein et le plus calme. Elle prenait votre adoption comme une trahison, un mensonge qu’elle aurait aimé connaitre depuis le début. Elle était explosive où tu étais pondéré, émotive où tu demeurais un roc. Ton opération avait était une source d’inquiétude, mais cette vérité récente avait complétement chamboulé Becks. « J’en reviens pas qu’ils nous aient mentis durant tout ce temps, tu t’en rends compte ?! ». Poursuivit-elle en passant une main dans ses cheveux d’un blond vénitien. Ses traits d’expression traduisaient une certaine douleur et rancune à la fois. Tu continues la toisait d’un regard silencieux en espérant relever un sourire de sa part. Tu y parviens même s’il reste bien maigre mais il est avant tout sincère. « Je m’en rends compte et tu le sais bien. Seulement, il reste notre famille Becks ça change rien, ça ne change même pas le plus important. ». Déclares-tu d’une intonation sereine et sincère à la fois. Lorsque vous étiez plus jeunes, la blondinette avait un mal fou à s’endormir lors des nuits d’orages. A ces moments-là, elle venait toquer à la porte de ta chambre, les larmes sur ses joues roses. Elle te prenait la main et tu la rassurais en lui murmurant à l’oreille que vous étiez ensemble et que cela repoussait toujours les orages et les mauvais rêves. Un bon vieux vestiges d’antan qui restait encore bien présent dans vos mémoires. Vous échangez un sourire emplit de complicité alors qu’elle se penche pour ouvrir la boite de donuts. « Je sais que tu as raison, mais j’ai bien du mal à me faire une raison. On devrait avoir une discussion avec eux mais au lieu de cela, ils nous plantent tous les deux comme des chameaux en plein désert. Franchement, non je ne suis pas d’accord, je veux mes réponses ! ». Rétorque-t-elle d’une voix de la digne drama queen qu’elle peut être. Cela t’arrache alors un rire mais qui provoque en même temps quelques douleurs là où ont été fait les points de sutures. Tu grimaces légèrement. « Ça va ? ». Becks avait délibérément voulu louper quelques cours le temps de convalescence, tu aurais voulu l’en dissuader mais elle sentait tellement mal que tu ne voulais pas batailler avec elle sur ce terrain. « Ouais, ouais, c’est juste que c’est encore un peu douloureux. ». Des cicatrices qui resteraient à vie, témoin d’un passé que tu combats encore. « Okay … ». Soupire-t-elle soulagée. « Maintenant que tu m’as réveillé je vais pouvoir regarder la suite du match de baseball ! ». Alors que tu allumes la télévision, Becks en profite pour te prendre la télécommande des mains, un grand sourire étiré jusqu’aux oreilles. « Ah non mon petit père c’est l’heure de Happy Family Show ! ». Tu lèves les yeux au ciel avant de mettre un oreiller sur ta tête.  


{ i always loved you from the start but i could not figure out }
LYRICS/LENNY KRAVITZ - CREDITS/TUMBLR  
-----------------
Sa nuque dégagée offre une vision de la beauté naturelle qu’elle exposait au monde. Le bout de tes doigts glisse le long sa colonne vertébrale y déclenchant un flot de frissons. Elle se redresse en s’appuyant sur son torse en faisant attention là où quelques années auparavant, tu avais reçu le don d’une vie plus longue. Des mèches folles s’échappent de sa queue de cheval mais tu les replaces derrière son oreille d’un geste délicat, presque coutumier. Le menton mutin posait sur ses mains, elle te toise en silence avec un léger sourire ses lèvres. Tu arques un sourcil, une main derrière la tête en prenant à ton tour soin de la regarder. Mattie avait connaissance de ta vie comme tu avais connaissance de la sienne et ce depuis le cours préparatoire. Juste deux enfants d’univers bien différents que l’existence avait porté sur le même chemin. Vous aviez d’abord fréquentés les mêmes écoles, les mêmes activités, avant pour la toute première fois de vous retrouver dans un groupe de soutien pour adolescent malades. Une thérapie de groupe que tes parents avaient tenus que suivent afin que tu sois soutenu par bien d’autres horizons. Ta maladie pulmonaire a toujours fait partie de ton être et la prise de conscience de cette notion avait toujours été positive même si cela occasionné beaucoup de réalisme et de courage. Aller de l’avant. Cela avait toujours été ainsi et n’irait jamais autrement. Ta greffe de poumons remontait à moins de deux années et même si désormais tout était loin derrière toi, tu gardais l’essentiel du passé à l’esprit. Mattie était elle aussi passé par différents traumatismes, mais sa forte personnalité en avait fait une jeune femme à la personnalité forte et pétillante dont la générosité ne cessait de croire. « On ne devrait pas instaurer ce genre de relation entre nous, ça risque de bousiller toute notre amitié je te paris dix billets ? ». Te dit-elle doucement alors que son souffle danse sur tes lèvres comme une invitation coquine. Un rictus t’échappe et tu secoues la tête sachant qu’une amitié améliorée était juste un titre donné à ce genre de lien dont vous aviez eu l’idée un soir où Mattie venait d’essuyer une énième rupture de cœur. Contrairement à toi, elle n’avait connu que des histoires courtes et peu sincères, sa gentillesse la poussant toujours à être conciliante. « Pas la peine de me donner dix billets car dès que je sentirais que les choses nous échappe, on y mettra un terme. ». La clairvoyance était sans doute ce qui te différencier de tes frères et sœurs, mais la plupart du temps dans ce genre de relation tu savais où été le départ et quand elle prenait fin. Les histoires de cœur n’étaient plus dans ton estime depuis bien longtemps, ta dernière expérience t’en avait appris beaucoup. Allongés sur le sofa de l’appartement que tu partageais avec frangine, Mattie entremêle vos doigts se rapprocher un peu plus de toi. « C’est pourquoi il faut mettre quelques règles en évidence … ». Lui souffles-tu à l’oreille avec une légère intonation doucereuse. Elle esquisse un sourire amusé aux coins de la bouche, avant de déposer un baiser volé sur la tienne. « Première règle : pas de petits déjeuners en commun, tu ne supporterais me voir me goinfrer dès le matin. ». Reprit-elle contre tes lèvres. Tes mains baladeuses flirtent sous sa chemise de saison alors que tu poursuis l’énumération des règles à respecter entre vous. « Bien alors, la deuxième sera de ne pas émettre de jalousie peu importe ce qui arrive. ». Enonces-tu en la couvant d’une expression interrogative et calme. « On est d’accord. Tu as encore envie de parler ? ». Tu secoues la tête en guise de réponse et votre échange devient alors plus passionner mais la porte du logement claque en un bruit sourd qui vous surprend tous les deux et vous tomber sur le plancher du salon. Le rire de Mattie venant répondre à la situation bien qu’elle tente de maitriser son fou-rire. « Jem ! ». La voix de ta jumelle résonne dans le salon. Tu embrasses une dernière fois Mattie avant de passer une main dans ta tignasse blonde en bataille et de te lever. « Qu’est-ce que tu fiches par terre ? ». T’interroge-t-elle étonnée. Et c’est lorsqu’elle voit la jeune brune à son côté qu’elle prend conscience de la situation.  « Le dessin à faire serait cruelle pour toi Becks. ». Plaisantes-tu avant de lui donner un léger petit coup de coude juste pour la taquiner.

_________________

you get a shiver in the dark, it's raining in the park but meantime, south of the river you stop and you hold everything, a band is blowing Dixie double four time, you feel all right when you hear that music ring. dire straits 


Dernière édition par Jem Rosenbach le Dim 4 Aoû - 6:37, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Crowel
✶ it's all false love and affection
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 80
CREDITS : fluffy paws
AVATAR : aaron tveit
PSEUDONYME : gloomyroad
$$$ MONEY : Responsable de campagne de Mr. Whittemore
♬ SONG : Do I wanna know? ~ Arctic Monkeys

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-neuf ans
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:41

HUNTER.  Excellent choix! Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:42

Hunter.   
bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:44

Welc'home  
Revenir en haut Aller en bas
Becks Rosenbach
you vanish me, buried in the snow.
avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 122
CREDITS : avatar, sattelite haze.
AVATAR : leven rambin.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : vlogger, demonstrator of beU cosmetic, make up artist.
♬ SONG : can't stop, one republic.

LIFE GOES ON.
Multinick: mick crowel.
Age: twenty-three, 24 soon.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:46

AGEUJFNRKN'rosenbachruleEKZRIFJ.    

je retourne à ma fiche. Arrow

_________________

☐ where innocence is burned, in flames. where the light shivers offshore, through the tides of oceans we are shining in the rising sun  lyrics © woodkid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Rosenbach

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 88
CREDITS : riddle (avatar).
AVATAR : hunter parrish.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : guidance counselor.
♬ SONG : everybody's changing ♬ keane.

LIFE GOES ON.
Multinick: gises waters.
Age: twenty-four.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:48

merci beaucoup à vous.  
rosenbach for the win   I love you 

_________________

you get a shiver in the dark, it's raining in the park but meantime, south of the river you stop and you hold everything, a band is blowing Dixie double four time, you feel all right when you hear that music ring. dire straits 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Birdy Hastings
i'm waking up
avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 439
CREDITS : ⊹ soapflakes (avatar) ; DROWNING. (signature)
AVATAR : ⊹ chloé grace moretz
PSEUDONYME : ⊹ WILD THINGS. (laura)
♡ STATUS : ⊹ célibataire, il n'y a rien de mieux
$$$ MONEY : ⊹ étudiante en médecine, et serveuse pour payer mes études et l'appartement
♬ SONG : ⊹ imagine dragons - radioactive

LIFE GOES ON.
Multinick: no one
Age: twenty-one y.o
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 10:55

HUNTER CE CHOIX    réserve-moi un lien  
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Odair

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 90
CREDITS : © rusty halo/bazzart ~ swifterly/tumblr.
AVATAR : Phoebe Tonkin.
PSEUDONYME : Waldorf ✰ Apolline.
$$$ MONEY : Psychology studies in pause/baby sitter.
♬ SONG : My Number, Foals.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Twenty-four years.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 11:20

Vous êtes plutôt canons les Rosenbach, dis donc.   Et le pseudo, mama.  
Rebienvenue chez toi. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 21:25

reBienvenue chez toi, avec hunter OMFG   
Revenir en haut Aller en bas
Fluvia Pathels
≈ SKY IS WOMB AND SHE'S THE MOON
avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 1623
CREDITS : avatar @lucette.
AVATAR : gemma arterton.
PSEUDONYME : malika/plumful.
♬ SONG : the xx, together.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty eight.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 21:28

T'es belle Audrey, réserve moi un lien de fou avec ton Hunter.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Doyle

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 9
CREDITS : marido (avatar)
AVATAR : alicia vikander
PSEUDONYME : shiny
$$$ MONEY : fleuriste
♬ SONG : body electric, lana del rey

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty four
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 22:32

Miaouuw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowan Dawson

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 149
CREDITS : bombshell
AVATAR : ryan gosling.
PSEUDONYME : mélanouille.
$$$ MONEY : agent immobilier.
♬ SONG : woodkid - i love you.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Ven 2 Aoû - 22:35

Bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Sam 3 Aoû - 0:16

bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Morrison

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 396
CREDITS : soapflakes
AVATAR : Jennifer Lawrence
PSEUDONYME : VintageSong
$$$ MONEY : étudiante en médecine

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: 21 ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Sam 3 Aoû - 1:52

Parrish
Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Wishaw
≈ I WAS A HEAVY HEART TO CARRY.
avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 142
CREDITS : malikette (avatar) + tumblr (signature)
AVATAR : shailene woodley
PSEUDONYME : Infinite (emilie)
♡ STATUS : célibataire
$$$ MONEY : femme de ménage, baby-sitteur et étudiante.
♬ SONG : counting stars ~ one republic

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-deux ans
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Sam 3 Aoû - 6:04

Ok, les rosenbach sont beaux, ma colombe, t'es parfaite avec Hunter    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley Wishaw

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 555
CREDITS : avatar @malikette.
AVATAR : dylan o'brien.
PSEUDONYME : goldcrest ~ lucie.
♡ STATUS : célibataire.
$$$ MONEY : étudiant en informatique, il travaille également à la radio locale.
♬ SONG : macklemore & ryan lewis ~ make the money.

LIFE GOES ON.
Multinick: dylan oswin.
Age: vingt ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Dim 4 Aoû - 1:56

Rebienvenue mon canari.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Rosenbach

avatar

ARRIVEE A WM : 02/08/2013
MESSAGES : 88
CREDITS : riddle (avatar).
AVATAR : hunter parrish.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : guidance counselor.
♬ SONG : everybody's changing ♬ keane.

LIFE GOES ON.
Multinick: gises waters.
Age: twenty-four.
Entourage:

MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   Dim 4 Aoû - 6:38

merci beaucoup à vous.   
Et aucun problème pour les liens. I love you 

_________________

you get a shiver in the dark, it's raining in the park but meantime, south of the river you stop and you hold everything, a band is blowing Dixie double four time, you feel all right when you hear that music ring. dire straits 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ≈ in every speck of dust will see my footprints.   

Revenir en haut Aller en bas
 
≈ in every speck of dust will see my footprints.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dust (Fini).
» Swatch Barry M
» Poudre vanillée (Vanilla Puff Dusting Powder)
» Figs et jeux en vrac
» Bastogne Resupply Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A HAPPY FAMILY WITH NO PROBLEM. :: Choose your name :: Welcome to Woodley Mills-
Sauter vers: