AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:04





young and stupid.
Derek Hastings
credits © tumblr.

PRENOM NOM Derek, il ne sait pas d'où ça sort exactement, mais ça lui va très bien. Il se considère comme plus chanceux que sa soeur qui a écopé d'un prénom (au passage bêtement écorché) lié à la passion de leurs parents, la poésie. (Passion qui a toujours totalement dépassé et horripilé leur fiston qui garde des souvenirs cauchemardesques d'interminables soirées passées en famille ayant pour thème la poésie.) Pour ce qui est du nom Hastings, il porte tout simplement le nom de son père, quand bien même il a dressé de nombreuses barrières entre sa famille et lui. AGE Vingt-trois ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Une fin d'après-midi de septembre, le sept plus précisément. Derek a pointé le bout de son nez à Philadelphie (Pennsylvanie), à 16h39, quelques minutes après sa soeur jumelle. Le jeune homme à une vieille tradition qui consiste en le fait que tous les ans et qu'importe ou il se trouve, il doit manger quelque chose à cette heure. Quand il y a du gâteau c'est mieux, mais n'importe quoi fait l'affaire avec lui. NATIONALITE Il a la nationalité Américaine. STATUT CIVIL Célibataire endurci, pas tout à fait par choix, mais on ne peut pas dire qu'il subisse ce statut. Il ne supporte pas les relations de couple, bien trop sauvage qu'il est pour avoir une petite copine et la traiter comme telle. ETUDES/METIER(s) Derek refuse d'avoir à devoir quoi que ce soit à ses parents. Si ses derniers ont toujours eu les moyens d'assurer une vie confortable à leur enfant, ce dernier a toujours mis un point d'honneur à les repousser, clamant son envie d'indépendance. Terriblement ennuyé par ses cours, il  a tout lâcher quand il a atteint l'âge de la majorité. Il s'est déjà prostitué et l'assume. Il ne l'a pas mal vécu, mais a cependant arrêté. Aujourd'hui, débrouillard comme pas deux, Derek a rebondit et s'est fait embauché dans la boutique du père de l'un de ses amis. Il risquerait même d'en irriter, du moins c'est ce que l'homme lui raconte, mais Derek refuse toujours poliment : il est incapable de s'installer dans une routine. TRAITS DE CARACTERE Indépendant, souriant, moqueur, expressif, insolent, débrouillard, volage, sportif, franc du collier, bordélique, flemmard et volontaire à la fois. (ça dépend pour quoi) AVATAR Julian Schratter. GROUPE BAD TEMPERED MEERKAT.


▶️ ES-TU PROCHE AVEC TES VOISINS?
Non, on ne peut pas dire que Derek soit proche de ses voisins. Il était plutôt proche de ses voisins à Philadelphie. Il lui suffisait de faire quelques pas pour retrouver des camarades de classe, des gens qu'il connaissait depuis l'époque du bac à sable et il aimait cette idée, de toujours trouver un vestige du passé. Le déménagement à Woodley Mills, Derek a eu du mal à le digérer. Devoir suivre ses parents dans une ville inconnue, ça passe quand on a six ans et qu'on est capable de s'adapter facilement. A dix-huit ans, c'était légèrement plus délicat à digérer. Rancunier, s'il avait commencer à mettre de la distance entre lui et ses parents depuis qu'il avait cessé de se considérer comme un petit garçon, Derek a commencé à fuguer après le déménagement. Il ne voulait plus être raccroché à sa famille et fuyait la ville couramment, multipliant les fugues. Derek a des envies d'ailleurs et il ne supporte pas l'installation d'une routine. Il veut éradiquer l'ennuie de sa vie. Entretenir de bons rapports de voisinage, c'est loin d'être sa priorité quand il a déjà du mal à co-habiter avec sa propre famille. Maintenant qu'il est libre de mener une vie selon ses propres envies, ça ne s'est pas arrangé du tout.

TU AS CINQ MINUTES POUR CRACHER SUR LA PERSONNE QUE TU DETESTES LE PLUS, GO.
Choix difficile à faire car Derek aurait besoin de plus de doigts qu'il n'en a sur ses deux mains pour compter le nombre de personnes qui ne lui aspirent pas grand chose de sympathique. En première place, talonnée par d'autres de peu, Derek classerait une fille qu'il connaît depuis des années. Il s'agit d'une gamine irritante dans ses premiers souvenirs d'elle, aujourd'hui elle a grandit, mais elle irrite le jeune homme toujours autant. Il l'a rencontré à Philadelphie, ils habitaient le même quartier. Elle était jolie, sans non plus se considérer comme une véritable déesse et s'il la considérait enfant comme une amie, quand elle est devenue une jolie adolescente, les hormones sont rentrées en jeu. Ils sont sortis brièvement ensemble et Derek ne sachant pas avoir une petite copine, ils ont rompus peu de temps après. Derek a rompu sous un prétexte différent de la véritable raison de la rupture. Il a bredouiller un mensonge sur une tromperie alors que non, il ne l'avait guère trompé. Il préférait ça que de lui dire la vérité à savoir qu'il avait cessé de la supporter. Elle a déménagé peu de temps après. En déménageant des années plus tard avec ses parents, Derek était à des kilomètres de penser qu'il la retrouverait. Leur relation a évoluée et Derek s'enlise là-dedans. Il déteste ça, il la déteste, autant qu'elle lui plaît à vrais dire.

EN SOMME, QUE PENSES-TU DE WOODLEY MILLS?  
Une ville un tantinet ennuyeuse. Négatif, vous dites ? S'il est du genre à avoir un avis bien tranché sur tout, Derek n'est contre toute attente pas une personne particulièrement pessimiste ou même de mauvaise compagnie. Il n'est pas très doué pour les relations humaines et au premier coup d'oeil, cette maladresse paraît attachante. Ce charme cède la plupart du temps place à une personnalité plus difficile et compliquée. Derek donne le sentiment aux gens de n'être que de passages dans sa vie qu'il traverse comme dans une sorte de roman dont il serait le personnage principal. Obéissant à ses instincts, Derek refuse de s'enliser dans une ville qui a parut idéale à ses parents. Il refuse de devenir une caricature du garçon de bonne famille, celui qu'on aime, qu'on apprécie, qu'on applaudit lorsqu'il gagne une partie de football,  qui se marie avec une fille parfait sous tous rapports et qu'il connaît depuis qu'il est enfant. Il ne veut pas vivre dans ces clichés bien fades. Le bonheur ce n'est pas ça, le bonheur de Derek, il ne le trouve pas à Woodley Mills et aspire donc à quitter cette ville.



▶️ ▶️ THE CURRICULUM VITAE.
-Il a deux frangines et il ne les trouve pas très facile à vivre et venant de lui, c'est quelque chose. A vrais dire, il  considère que bon nombre de gens lui rendent la vie impossible. Ses parents ont à ses yeux essayé de l'étouffer pour lui coller une étiquette dans le dos qui le gratte et qui ne lui correspondait pas, ne se figurant pas que leurs agissements ne pouvaient être que motivés par l'envie de protéger leur enfant. Pour ce qui est de ses deux soeurs, les choses semblent s'arranger avec sa jumelle, récemment arrêtée par la police. Cet évènement l'a éloignée de leur famille, la rapprochant ainsi d'une certaine façon de Derek qui a élu domicile dans sa voiture. Pour ce qui est de la benjamine de la fratrie Hastings, elle a toujours eu un don pour faire sortir Derek de ses gonds. Elle l'énerve, l'exaspère.
-C'est dans sa voiture que Derek se réveille tous les matins. Une voiture détonnant sérieusement avec celle qui trône dans l'allée devant la maison familiale. Cette voiture n'est nulle autre que le bébé du jeune homme. Il la bichonne, s'en occupe bien. Elle ne représente guère les moyens financiers de ses parents et il adore ça. Sa poubelle ambulante, il l'aime et personne n'arrive à l'en sortir quand il se trouve à l'intérieur. Un jour, sa mère a bien essayé, verte de rage à l'idée de voir son fils monter dans une telle porcherie, sûre qu'il ne tiendrait pas dix minutes sans avoir un accident. Derek a repoussé l'idée d'un geste désinvolte de la main. Il n'écoute pas ses parents et leurs avis restent facultatifs pour lui.
-Il a voulu se faire émanciper à l'âge de dix-sept ans, ses parents l'ont appris et s'en est suivie une très longue conversation. Derek sait pertinemment qu'il a fait ainsi beaucoup de peine à ses parents, mais n'a pas put se résoudre à présenter la moindre excuse. Sa relation avec sa mère notamment en a été profondément chamboulée. Ils n'ont jamais réussis à avoir une relation complice, mais depuis cette histoire d'émancipation, le regard que porte la mère de Derek sur ce dernier a changer et il le sait pertinemment. Ils s'aiment et s'aimeront toujours, mais rien n'est comme avant.



THE BACKSTAGE.
PSEUDO/PRENOM Leslie.
AGE Dix-huit ans.
COMMENTAIRE  


Dernière édition par Derek Hastings le Ven 2 Aoû - 0:11, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:04


▶ ▶ ▶  THE STORYLINE.

PENNSYLVANIE, 2006. Est-ce que tu regrettes ? Elle se mordille la lèvre, il acquiesce. Que des mensonges, sans arrêt. Il n'est pas sûr qu'elle s'en aperçoive, à vrais dire il est même carrément sûr que non, elle a bien avaler son histoire de tromperie, elle peut donc digérer qu'il ai des regrets. Il s'en veut pas mal de s'être embarquer dans une telle aventure. Elle est jolie, vraiment jolie. Une cascade de cheveux bruns, d'immenses yeux, un sourire éblouissant et une personnalité rayonnante. Alors pourquoi chercher à s'en débarrasser ? N'importe quel garçon du coin serait heureux de mettre le grappin sur cette fille, mais pas lui. Elle attend trop et il n'est guère en même de lui donner quoi que ce soit qui puisse être susceptible de la satisfaire. Il ne comprend pas ce qu'elle attend exactement de lui et ça n'a plus de réelle importance. Il ne veut pas continuer, il ne veut pas qu'elle lui prenne la main, qu'elle l'embrasse, qu'elle lui attribue des surnoms semblables à ceux que la mère de Derek lui donnait quand il avait quatre ans. Ce n'est pas pour lui tout ça, il ne veut pas de ça. Je le regrette aussi et je regrette de devoir partir d'ici, je voudrais rester là, m'éloigner ça paraît inconcevable. Elle n'a rien de concret à regretter, du moins à son humble avis et pour ce qui est de s'éloigner, c'est concevable et ça va arriver. Derek reste immobile, campé devant un gros camion de déménagement, se maudissant intérieurement d'être venu ici dans un élan de compassion. Il lui avait fait du mal en mentant et s'efforçait de se redonner une contenance, le tout en continuant à mentir. Il n'y avait pas de quoi être fier. Ouais, enfin, c'est comme ça. Répondit-il en enfouissant ses mains dans les poches de son bermuda. Il était mal à l'aise et n'aspirait qu'à pouvoir partir. Les minutes s'écoulaient trop doucement, lui donnant l'impression d'être là depuis des heures alors qu'il ne devait se trouver sur cette pelouse que depuis une quinzaine de minutes. Il faut que j'y aille, ma mère a besoin de moi pour un truc lança-t'il dans une tentative pour s'esquiver, lui servant une excuse bateau. Si sa mère lui demandait parfois de l'aide, il était plus courant qu'il refuse qu'autre chose et ce n'était pas un secret. Une fille qui avait dîné chez lui le savait logiquement et Derek commença à se maudire en silence d'avoir balancé la première excuse bidon qui lui était passée par la tête. Elle n'avait pas pu y croire, mais si elle avait comprit qu'il mentait, elle n'en laissa rien paraître. D'accord, on va plus tarder de toute façon. Répliqua-t'elle avec un haussement d'épaules plus ou moins désinvolte. Alors qu'il s'apprêtait à faire volteface, elle attrapa son visage entre ses mains et Derek ne put retenir une légère grimace alors qu'elle lui faisait un baiser d'adieu.

WOODLEY MILLS, 2010. Tu ne monteras pas dans cette poubelle Derek. Ce dernier dévisagea son père. Il soutint son regard et Derek sentit la colère monter en lui. Elle est sûre, papa, fais au moins un tour avec avant de me jeter ce non catégorique. Cela aurait put sonner comme une concession si le ton prit par Derek n'était pas hurlant d'insolence. Il s'appuya sur sa voiture avec un air de défi. Il détourna le regard vers sa mère. Maman, qu'est-ce que tu en penses ? La pressa-t'il. Il était sur les nerfs et il leur en voulait. Sa mère secoua la tête et Derek poussa un soupire. Je suis d'accord avec ton père, je ne voudrais pas apprendre un jour que tu te trouves à l'hôpital car tu as eu un accident répondit-elle. Derek leva les yeux au ciel. Il fallait toujours qu'ils songent au pire, l'imaginant agonisant quelque part. Derek leur trouvait un véritable penchant pour le mélodrame, ne se figurant même pas qu'il puisse lui-même être particulièrement inconscient. L'année précédente, il était resté près d'une semaine dans le coma après un accident de moto. Derek éprouvait de la colère, de la lassitude aussi. A vingt-ans, il fallait qu'on continu à le traiter comme un gamin. Ils lui imposaient les mêmes barrières qu'à sa petite soeur et il trouvait cela particulièrement injuste. Il crevait d'envie d'être majeur et libre de faire tout ce qu'il souhaitait. Trois ans plus tôt, il avait essayer de se faire émanciper. Sans succès. Laisse tomber et viens plutôt manger, c'est l'heure souffla son père d'un ton exaspéré en tendant la main. Derek laissa tomber à contre coeur les clés de sa voiture dans la main de ce dernier, sous le regard de ses parents. Je ne veux jamais te voir au volant de cette voiture, c'est compris Derek ? Ajouta sa mère et il ne put s'empêcher de lui adresser un regard dédaigneux. Ces temps-ci, mère et fils se parlaient moins que jamais et quand il fallait qu'elle ouvre la bouche, c'était pour lui poser des interdits. Elle avait été blessée d'apprendre que son fils avait entamé une procédure pour ne plus être considéré comme tel et quant à Derek, il savait pertinemment que sa mère était la personne qui avait posé directement son véto. Il la soupçonnait de prendre un véritable plaisir à foutre sa vie en l'air. Ne pouvant pas s'opposer à ses parents car étant toujours considéré comme leur adolescent rebelle, Derek garda le silence et suivi ses parents à l'intérieur non sans lâcher un juron au passage. Il entra dans la maison familiale et fit claquer la porte avec humeur. Ses soeurs se trouvaient déjà autour de la table de la salle-à-manger et il rejoignit sa place avec un soupire.

WOODLEY MILLS, 2011. Vingt-et-un ans. Enfin. Derek fut prit d'un vif sentiment de joie. Il était majeur. D'une bonne humeur sans égale, il sortit de son lit, enfilant rapidement un vieux sweatshirt bleu marine et un bas de pyjama vieux de plusieurs années puis il déboula dans le couloir. Le soleil était déjà haut dans le ciel et le couloir était baigné de lumière. Derek reconnu une odeur qui le mit en appétit et il passa une main dans ses cheveux bruns en fonçant vers la porte de la chambre de sa soeur. Posie n'était pas là, Derek le constata en découvrant la chambre de sa soeur jumelle vide. Elle devait être déjà en bas. Derek dévala l'escalier qu'il avait monté la veille d'un pas lourd. La soirée avait été horrible, enfin la fin de soirée du moins. La soirée en elle-même avait été sympas. Par une sorte de miracle, Derek avait réussi à filer en douce pour se rendre à une soirée. Faire le mur, cela n'avait rien de nouveau en soit pour lui, mais c'était devenu nettement plus difficile, ses parents ayant pris connaissance de ses petites escapades nocturnes quand sa soeur ne le dénonçait pas joyeusement en pleine nuit. Derek avait également perdu la porte de sa chambre quand sa mère avait relevé son tee-shirt pour examiner un bleu qu'il s'était fait et avait insisté lorsqu'il avait voulu l'en empêcher, tirant sur le tissu. Elle avait découvert un grand tatouage sur sa peau et avait insisté pour qu'il se déshabille afin qu'elle voit ce qu'il avait fait d'autre. Clamant qu'elle ne le reconnaissait plus depuis quelques temps, elle avait prétexte que l'intimité était un privilège accordé avec la confiance. Une porte, c'était l'intimité. Toujours est-il que désormais, n'importe qui en passant dans le couloir avait une vue directe sur sa chambre. La veille, Derek s'était particulièrement bien débrouillé, ne réveillant personne en quittant la maison. Lorsqu'il était rentré, il avait trouvé ses parents dans le salon, inquiets et sur les nerfs. Tout ça, c'était aujourd'hui fini. Derek rejoignit sa famille au salon et se pencha pour embrasser Posie sur la joue, un geste d'affection un brin déconcertant venant de lui. Bon anniversaire !! La mauvaise humeur des parents ravalées par la joie de l'anniversaire de leurs jumeaux avait détendue l'atmosphère. Derek ne protesta pas quand sa mère l'embrassa sur le front ou quand son père lui ébouriffa les cheveux, comme il le faisait quand il lui arrivait à la taille, alors qu'il avait désormais la même taille que lui. Alors que le programme de la journée était un sujet abordé dans la conversation, Derek secoua la tête lorsqu'une proposition fut lancée. Je ne serais pas là ce soir informa-t'il avec un sourire. Les regards se braquèrent sur lui et il fronça les sourcils, comme s'il ne s'était pas attendu à cette réaction. On ne peut pas fêter votre anniversaire sans toi chéri l'informa sa mère en s'efforçant de conserver son calme. Derek lâcha un soupire. Il va falloir pourtant répliqua-t'il en se levant pour aller manger quelque chose.

WOODLEY MILLS, 2013. Derek remua sur sa banquette arrière, se couvrant d'un plaid. On aurait put croire que dormir dans une voiture était particulièrement inconfortable, en particulier quand vous avez dormis toute votre vie sur un bon matelas, bien installé sous une grosse couette, mais non. Derek était parfaitement à son aise, car sachant pertinemment que tout dans son véhicule était à lui. Il n'avait d'ordre à recevoir de personne. Il adorait son indépendance, elle valait bien tous les sacrifices du monde. Derek s'était toujours sentit comprimé, obligé d'endosser le rôle du gentil fiston, coincé entre ses parents. Ce n'était plus le cas et son sentiment de liberté valait tout l'or du monde. Il n'était pas nostalgique de sa vie plus douillette. Au contraire, elle semblait n'avoir jamais été faite pour lui. On frappa sur la vitre et Derek se réveilla en sursaut. Il appuya sur un bouton et la fenêtre coulissa. L'air frais pénétra dans la cabine et Derek passa sa tête à l'extérieur, levant les yeux vers la personne ayant troublé sa nuit. Il se figea en reconnaissant ce visage. Il s'agissait d'une fille qu'il n'avait pas vu depuis des années, de sa première petite copine à vrais dire. Une fille qui avait déménagé alors qu'il avait environ seize ans et qui visiblement avait à l'époque élue domicile dans la même ville ou Derek avait été traîné à ses dix-huit ans. Elle avait changé. Plus jolie, plus souriante, plus alléchante. Sans un mot, Derek actionna la poignée de la port depuis l'intérieur et laissa la jeune femme provenant de son passé entrer dans la voiture avant de refermer la porte derrière elle.


Dernière édition par Derek Hastings le Ven 2 Aoû - 1:38, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:07

Bienvenue. I love you
Déjà Julian est un choix de dingue on le voit trop peu, j'adhère totalement, ensuite le personnage a l'air vraiment cool. Quant à des liens je recherche le frère jumeau de Posie, mais elle est âgée de 23 ans alors niveau âge ça ne risque pas de coller à ce que tu recherches.  Enfin je suis quand même dispo pour un lien si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:11

Merci I love you et je suis d'accord, il n'est pas assez vu sur les forums. (enfin, tant mieux, j'arrive à l'avoir plus facilement Arrow ) Pour ce qui est de ta recherche de jumeau, moi ça m'intéresserait. (: (et puis 23 ou 25, c'est pareil pour moi, enfin je veux dire que je pouvais juste pas jouer un adolescent de 18 ans ou un adulte de 30 ans) Je peux te mp pour en parler ? (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:12

J'attends ton MP dans ce cas.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick Crowel
BLURRING THE LINES BETWEEN REAL AND THE FAKE.
avatar

ARRIVEE A WM : 14/02/2012
MESSAGES : 678
CREDITS : avatar © myself.
AVATAR : harding.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : baker, owner of crowel's bakery.
♬ SONG : home, blake shelton.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:13

Bienvenue   
si tu as besoin d'un quelconque lien masculin avec un boulanger de vingt-cinq ans, n'hésite surtout pas  

_________________

AND HAPPINESS FEELS A LOT LIKE SORROW
look for it, but you’ll never find it all. let it be, you can’t make it come or go, happiness has a violent roar . lyrics ©️ the fray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodleymills.bbactif.com
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 2:18

Merci. (: J'aime le choix de métier  et j'aurais peut-être même déjà une idée, je te mpotte quand je suis un peu plus sûre de mon personnage, que j'ai plus de détails au clair. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Holsbrooke

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 62
CREDITS : ava ~ ruthless.
AVATAR : baby franco.
PSEUDONYME : camille.
$$$ MONEY : interne en chirurgie plastique.
♬ SONG : bastille; pompeii.
LOCALISATION : dans ton lit, ma petite.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 3:33

bienvenuuuuuuuue    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gises Waters

avatar

ARRIVEE A WM : 11/07/2013
MESSAGES : 607
CREDITS : superless (avatar). // tumblr (sign).
AVATAR : lucy hale.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : like in the air, free.
$$$ MONEY : benji's coffee waitress, arts student.
♬ SONG : jamiroquai, white knuckle ride.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: almost twenty-two.
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 3:52

Bienvenue I love you
sans souci pour le lien ma boite mp t'es ouverte  

_________________
you had me hooked again from the minute you sat down. the way you bite your lip got my head spinnin' around, after a drink or two i was putty in your hands. i don't know if I have the strenght to stand. @olly murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 7:52

Welc'home <3
Revenir en haut Aller en bas
Rowan Dawson

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 149
CREDITS : bombshell
AVATAR : ryan gosling.
PSEUDONYME : mélanouille.
$$$ MONEY : agent immobilier.
♬ SONG : woodkid - i love you.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 9:09

Super bon choix !
Bienvenue parmi nous  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 23:46

merci à tous. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Birdy Hastings
i'm waking up
avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 439
CREDITS : ⊹ soapflakes (avatar) ; DROWNING. (signature)
AVATAR : ⊹ chloé grace moretz
PSEUDONYME : ⊹ WILD THINGS. (laura)
♡ STATUS : ⊹ célibataire, il n'y a rien de mieux
$$$ MONEY : ⊹ étudiante en médecine, et serveuse pour payer mes études et l'appartement
♬ SONG : ⊹ imagine dragons - radioactive

LIFE GOES ON.
Multinick: no one
Age: twenty-one y.o
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Jeu 1 Aoû - 23:49

bienvenue le bro'  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Ven 2 Aoû - 0:51

le frangin de seksy moretz  welcome here  
Revenir en haut Aller en bas
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Ven 2 Aoû - 1:26

merci.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick Crowel
BLURRING THE LINES BETWEEN REAL AND THE FAKE.
avatar

ARRIVEE A WM : 14/02/2012
MESSAGES : 678
CREDITS : avatar © myself.
AVATAR : harding.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : baker, owner of crowel's bakery.
♬ SONG : home, blake shelton.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Ven 2 Aoû - 2:03

Le frère Hastings.
Je valide, bon jeu cat !

_________________

AND HAPPINESS FEELS A LOT LIKE SORROW
look for it, but you’ll never find it all. let it be, you can’t make it come or go, happiness has a violent roar . lyrics ©️ the fray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodleymills.bbactif.com
Derek Hastings

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 16
CREDITS : FRENCHADICTED
AVATAR : JULIAN SCHRATTER
PSEUDONYME : LILLY
$$$ MONEY : VENDEUR
♬ SONG : BLURRED LINES

MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Ven 2 Aoû - 2:09

Merci. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: × C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
× C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MIRAGE (2000, F1, III, etc...)
» un détachement de 5 Mirage 2000-5 de l’Escadron de Chasse 1/2 « Cigognes »
» [AÉRONAVALE - DIVERS ] [ Monument ] Collision entre un hélicoptère et un mirage
» Mirage 2000D - Falcon BMS 4.32
» Un Mirage 2000N porté disparu en Creuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A HAPPY FAMILY WITH NO PROBLEM. :: Choose your name :: Welcome to Woodley Mills-
Sauter vers: