AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 › I don't mean to suggest that I loved you the best.

Aller en bas 
AuteurMessage
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Mer 31 Juil - 23:41





you're gonna miss me when I'm gone.
Austin Reynolds
credits © nowadays.

PRENOM(S) NOM Comme la tradition le veut assez régulièrement dans certaines familles, Austin a hérité du prénom de son père, suivi de Junior. Bien entendu, personne ne l'appelle par ce Jr qu'il omet souvent de déclarer. Son nom de famille est également celui de son paternel, qu'il porte avec une certaine fierté, bien qu'il n'évoque rien d'illustre. AGE Austin est maintenant âgé de vingt-huit ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE le jeune homme est né un seize décembre, dans la ville de Cincinnati, Ohio. NATIONALITE malgré le sang irlandais de sa mère, Austin possède uniquement la nationalité américaine. STATUT CIVIL depuis un an, le jeune homme file le parfait amour aux côtés d'Ethan. ETUDES/METIER(s) ayant servi durant des années dans l'armée, en qualité de lieutenant, le jeune homme a finalement raccroché il y a de ça trois ans, pour rejoindre les forces de police. TRAITS DE CARACTERE dynamique, impatient, possessif, rancunier, amusant, moqueur, pragmatique, ouvert, fiable, sociable, fêtard, indépendant, optimiste, impulsif.  AVATAR mike vogel. GROUPE bad tempered meerkat.


▶️ ES-TU PROCHE AVEC TES VOISINS?
Austin vient d'emménager dans le quartier avec son petit-ami, et ne connait donc pas vraiment ses voisins ; leurs relations sont certes cordiales, mais il n'a pas encore lié de réelle amitié. Il faut laisser aux choses le temps de se mettre en place. De plus, Austin a intégré la police de Woodley Mills, et risque ainsi de se lier plus rapidement aux habitants -certes, cette profession risque cependant de lui apporter quelques ennemis-.

TU AS CINQ MINUTES POUR CRACHER SUR LA PERSONNE QUE TU DETESTES LE PLUS, GO.
Le jeune homme n'est pas du genre à balancer sur les autres ; en général, il va leur dire en face sans appréhender le retour de flamme. Cependant, s'il devait se plaindre de quelqu'un, il choisirait sûrement le voisin du dessus, un gros type qui ne se gêne pas pour réveiller tout l'immeuble en plein milieu de la nuit. Austin n'a de cesse d'aller frapper à sa porte et leurs rencontres tournent rapidement au vinaigre ; depuis un mois maintenant, c'est un match ex aequo qu'ils se livrent aux environs de deux ou trois heures du matin.

EN SOMME, QUE PENSES-TU DE WOODLEY MILLS?  
Austin n'a jamais vraiment aimé les grandes villes, et apprécie donc le charme qu'offre Woodley Mills. Ayant passé des années dans de grandes villes surpeuplées et actives de jours comme de nuit, cette bourgade est un nouveau souffle. Il n'a ainsi aucun mal à se faire une place au sein de cette petite communauté ; à peine un mois passé dans son nouvel appartement aux côtés de son compagnon, et il se sent dors et déjà à sa place, chez lui à Woodley. Tout ici respire le calme et la tranquillité, ce à quoi Reynolds aspirait en posant ses bagages.



▶️ ▶️ THE CURRICULUM VITAE. Austin est quelqu'un de très sportif et ne passe pas un jour sans aller faire un jogging. En général, il se lève assez tôt et court pendant une bonne heure, recommence ensuite le même manège en fin de soirée. + Le jeune homme vient d'une famille de militaires et a d'abord décidé de suivre la voix imposée par son père. Après de longues années de service, il a finalement changé de voix, ce qui a bien entendu déplu au général son père. + il n'est pas en très bon terme avec les membres de sa famille, mais s'oblige à leur passer un coup de téléphone au moins une fois tous les deux mois ; cependant, ces moments sont toujours assez courts et formels. + Malgré son côté sportif, Austin est un gros fumeur, qui peut parfois griller un paquet par jour ; une mauvaise habitude qu'il n'est pas prêt de changer, même s'il assure régulièrement à ses proches qu'il va s'arrêter incessamment sous peu. + Austin adore les animaux, mais est allergique aux poils de chat, ce qui l'a toujours frustré quand il était gamin + Austin est bisexuel, mais a mis un certain temps à accepter son attirance pour les hommes ; Ethan l'a considérablement aidé à s'assumer, même si parfois, le jeune homme se sent encore mal à l'aise en public + s'il est une grande larve quant il s'agit de faire le ménage, Austin est un très bon cuisinier. Il faut seulement le bouger, et lui donner des idées pour qu'il se mette aux fourneaux, mais réussit toujours ce qu'il prépare. + Austin n'est pas connu pour son calme légendaire, bien au contraire. C'est un homme impulsif qu'il faut mieux éviter de titiller trop longtemps. + Il n'a pas sa langue dans sa poche, et n'hésitera pas à balancer son avis, ses critiques, peu importe s'il blesse quelqu'un au passage. Il fait parti de ces personnes qui pensent que, dans tous les cas, l'honnêteté vaut mieux qu'un mensonge. + c'est le voisin idéal, toujours prêt à aller tenir la porte à la petite mémé et lui porter ses courses. + même s'il en a un peu honte, Austin ne peut pas s'empêcher de regarder un dessin animé s'il tombe dessus en changeant de chaîne télé. + avant de rencontrer son père, sa mère enseignait la littérature à l'université d'état de l'Ohio, et lui a transmis sa passion pour les romans, et autres ouvrages classiques. Il ne faudra donc pas s'étonner si vous trouvez les Métamorphoses dans sa bibliothèque + Cet amour pour la littérature a souvent fait rire ses quelques conquêtes, qui le jugeaient plus du type "tout dans les muscles, rien dans la tête".



THE BACKSTAGE.
PSEUDO/PRENOM nowadays/raphaëlle.
AGE vingt-et-un ans.
COMMENTAIRE ce forum est vraiment superbe  .


Dernière édition par Austin Reynolds le Jeu 1 Aoû - 6:07, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Mer 31 Juil - 23:41


▶ ▶ ▶  TEARS DON'T MEAN YOU'RE LOSING.

Il n'avait jamais apprécié les au revoir ; ils lui laissaient toujours un goût amer. On lui avait reproché un bon nombre de fois sa tendance lâche quand il s'agissait des adieux. Il préférait fuir que d'affronter ces moments, et aujourd'hui, plus que d'habitude, il ne se sentait pas le courage de faire face à ses proches. Austin avait attendu la tombée de la nuit pour se glisser dans la chambre de sa petite sœur. Il pouvait entendre sa respiration régulière et rendue profonde par un sommeil sans rêves et sans cauchemars. Laissant filer quelques secondes, prenant le temps de détailler son visage enfantin comme s'il cherchait à graver à jamais cette image sur ses iris, il se pencha finalement vers l'avant, et déposa un léger baiser sur son front recouvert d'une frange de cheveux miel. La petite fronça du nez, serra un peu plus l'ours en peluche qu'elle gardait contre son torse, mais n'ouvrit pas les yeux. Avec un sourire déjà nostalgique, le jeune homme se retira, attrapant le sac de voyage qu'il avait laissé devant la porte. Sans attarder son regard sur eux, les murs beiges de cette maison, couverts de photographies encadrées de sa famille, lui donnaient une sensation étrange. Il avait cette boule dans la gorge, et le ventre serré à chaque nouveau pas. Il avait cette impression de fuir, à laquelle se mêlait celle plus cruelle, d'avoir été chassé de ce lieu autrefois véritable havre de paix. Les souvenirs sont toujours assassins, ils débarquent, furibonds, en file indienne comme des traîtres dans sa mémoire. Il revoit sa mère dans cette pièce à droite, qui lui faisait la lecture d'une voix calme et mélodieuse, et lui gamin qu'il était, assis sur ses genoux, regardant les pages tourner sans pouvoir en comprendre le sens véritable. A gauche, son ancienne chambre d'adolescent, qui avait connu en douce ses premières conquêtes, sa première clope, et été témoin de ses premières peines et joies. Austin chassa ses pensées d'un mouvement de main, comme si elles avaient été physiquement présentes et troublaient sa vision. Il dévala les escaliers en tentant de faire le moins de bruit possible, et marqua une dernière pause devant la porte du hall. Un soupir accueillit cet instant, et fut rapidement troublé par les pas feutrés et féminins de sa mère. Les yeux cernés et la voix brisée par une nuit blanche, elle s'approcha de son fils aîné avec un sourire triste. Elle qui était si belle semblait avoir perdu ses couleurs ce soir. Quand elle lui fit enfin face, Austin détourna le regard. Avec toute la douceur dont une mère est capable, elle posa sa main sur sa joue et le força ainsi à rencontrer ses prunelles vives d'intelligence. Il avait toujours admiré sa mère, et s'était toujours demandé pourquoi elle était resté, durant tant d'années, avec son père, cet homme brusque et froid. Il pensa lui poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis des années, mais elle le coupa en faisant entendre sa voix. « Tu n'es pas obligé de partir Austin. » Avec un sourire en coin, le jeune homme la couva d'un regard affectueux. « Tu sais bien que je n'ai pas le choix. Papa n'accepte pas mes décisions, et je n'accepte pas les siennes non plus. » Il laissa entendre un rire jaune avant de continuer dans son élan. « Faut croire que j'ai plus hérité de son caractère que du tiens. » La remarque la fit enfin sourire, et elle entoura le cou de son fils de ses deux bras fins. « Ton père a toujours voulu ton bien. Seulement, il n'arrive pas à adopter un autre point de vue que le sien. » Austin leva les yeux vers l'étage supérieur, sachant pertinemment que son père était lui aussi éveillé, et devait entamer une série de cent pas dans sa propre chambre. Général d'armée, monsieur Reynolds avait toujours été un homme droit, juste, mais infiniment muré dans ses croyances. Il n'appliquait que ce qu'il pensait être juste, et n'arrivait pas à comprendre que d'autres personnes puissent penser différemment. Sans être un homme mauvais, il avait sa vision brute des choses, et ne revenait jamais sur une décision. Quand, rompant la tradition familiale, Austin avait décidé de quitter l'armée après un parcours irréprochable, son père avait d'abord refusé de lui parler. Quand il avait finalement retrouvé sa capacité d'interaction avec son fils, leurs rencontres s'étaient irrémédiablement soldées en disputes de plus en plus importantes. La mésentente familiale avait atteint son paroxysme la semaine dernière, quand le Général avait surpris son fils en compagnie d'un gars du coin, celui qui bossait dans l'épicerie à la sortie d'autoroute. Il ne lui avait pas montré la porte, ne l'avait pas forcé à prendre ses valises et filer, mais les deux Reynolds étaient assez lucides pour comprendre que leurs chemins avaient tracé des trajectoires discordantes. Épargnant à sa mère et sa sœur le poids de nouvelles disputes et de la haine froide que le père et le fils se portaient, Austin avait donc choisi la voix de la facilité. Il quittait Cincinnati pour embrasser une nouvelle vie, loin du noyau qui l'avait vu grandir. Sa mère embrassa sa joue, le tirant de ses rêveries. « Appelle moi, de temps en temps. » La promesse échangée, Austin tourna les talons, juchant son sac sur son épaule, et claqua la porte de la maison familiale.
▶ ▶ ▶  ALL ALONG IT WAS A FEVER.

Austin ne connaissait rien à l'amour. Il n'avait jamais ressenti ces papillons dans le ventre, n'avait jamais rit comme un imbécile dès que l'être aimé était évoqué, et n'avait jamais attendu près de son téléphone un quelconque appel qui ne viendrait jamais. Austin avait toujours été froid vis à vis des sentiments, et préférait la facilité des rapports purement physiques et n'engageant aucun lendemain. Pas besoin de rappeler la personne, ni même de lui promettre la lune ; simple coup d'un soir, et à peine l'appartement quitté, on retrouvait sa liberté. Il s'était toujours accommodé de ces rapports impersonnel, et avait longtemps pensé qu'il resterait dans cet état de désir sans sentiments envers ses prochains. Adolescent, il n'avait pas connu ce fameux béguin de quelques mois, quelques années, mais avait séduit à tour de bras. Austin avait toujours considéré l'amour comme un ramassis de conneries auxquelles il ne succomberait jamais ; il avait fait une croix sur ce que tout le monde recherchait sans s'en sentir honteux. Car il avait vu la déception dans tous les regards ; elle n'arrivait pas rapidement, elle était vicieuse et prenait son temps. La passion dévorait les sentiments et au bout du compte, il ne restait rien que la monotonie et l'ennui de l'autre. Très peu pour lui. A quoi bon se traîner une idylle fichue d'avance, si l'on pouvait en parallèle vivre de passions fugaces auprès d'étrangers ? Et l'idylle n'était-elle pas, par définition, intense mais courte ? Non, Austin ne connaissait rien à l'amour, et, comme chaque imbécile fermé aux sentiments et persuadé de connaître les méandres du cœur, l'amour était venu à lui. Frappé par surprise.
(...) Ils avançaient d'un pas tranquille dans la rue, regardant d'un air distrait la devanture des magasins de vêtements, librairie, et autres commerces. Austin, une main dans la poche de son jean, l'autre occupée à tenir sa clope, écoutait patiemment les remarques de son petit ami quand il lui désigna d'un mouvement de menton un petit café situé de l'autre côté de la route. « Je t'invite mais par pitié, j'ai envie de me poser. » Il gratifia Ethan d'un sourire en coin, lequel lui rendit instantanément en lui emboitant le pas vers l'établissement. Ce n'était pas la première fois qu'ils se rendaient ici. Parfois, après ses heures au poste, Austin retrouvait le brun en centre-ville et ils flânaient un bon moment, parlant de tout et n'importe quoi. Si, deux ans auparavant, vous aviez assuré à Austin qu'il finirait par former un couple, et apprécier ce fait, il vous aurait ri au nez ; si vous aviez continué dans votre lancée, et lui aviez révélé qu'il formerait ce même couple avec un homme, il vous aurait sûrement insulté avant de fuir au pas de course. Mais les choses avaient changé ; Ethan les avait fait changer. Le brun avait une influence des plus positive sur la vie de l'ancien lieutenant. Rien que le fait qu'il voit quelqu'un depuis plus de quelques heures suffisait à le prouver. Une fois entrés dans le café, ils se dirigèrent vers le fond de salle, vers la petite table positionnée à côté des grandes baies vitrées donnant sur la rue. En les reconnaissant, la serveuse vint les saluer avec enthousiasme, et récita par cœur ce qu'ils allaient commander. A cette heure de fin de matinée, l'établissement était relativement vide. Comme à son habitude, Ethan rapprocha un peu sa chaise de celle de son compagnon, qui restait maintenant silencieux depuis quelques minutes. « Quelque chose ne va pas ? » Austin lui jeta un regard en biais, hésitant quelques secondes avant de finalement lui répondre d'une voix qui se voulait neutre. « Je réfléchissais à pas mal de trucs ce matin. » « De quel type ? » Il fut coupé par la jolie serveuse qui leur apporta leurs boissons, gratifiant Ethan d'un clin d'œil, avant de retourner vers le comptoirs. « Elle te drague. » grinça Austin, avec cependant une pointe d'amusement dans la voix ; après tout, il n'avait pas à s'inquiéter, Ethan était à lui. Le brun, lui, répondit par une moue d'agacement. « Bon continue. » Seulement, Austin semblait avoir perdu la pointe de courage qu'il avait rassemblé quelques secondes plus tôt, et se sentait plus fin, en continuant de taquiner son petit ami. « On devrait peut être changer de café maintenant. A moins que la situation te plaise. » Ethan leva alors les yeux au ciel, tenta de dissimuler un début de sourire. « Si tu ne me dis pas ce à quoi tu pensais ce matin, je retourne la voir. Tu seras bien avancé. » Austin refoula un rire, se mordilla la lèvre inférieure en détaillant les traits amusés d'Ethan. En cet instant, il ne pensait qu'à une chose, l'envie de poser ses lèvres sur les siennes. Il se racla la gorge pour reprendre sur le thème évoqué. « Je me disais, qu'on passe la plupart de notre temps ensemble. L'un chez l'autre je veux dire. » « Quelle découverte. Et il t'a fallu la matinée pour t'en rendre compte ? » Ce fut au tour d'Austin, de froncer du nez en lui jetant un regard furibond. « Je me disais qu'il serait peut être temps de s'installer. Ensemble je veux dire. Mais vu que de toute évide,ce tu préfères la serveuse.. » Ethan éclata de rire, glissant sa main sur celle de son amant. « J'emmerde la serveuse. Trouvons nous un endroit .. à nous. »


Dernière édition par Austin Reynolds le Jeu 1 Aoû - 8:46, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Caraway

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 39
CREDITS : GOLD ANTHEM
AVATAR : Julian Morris
PSEUDONYME : lala.
$$$ MONEY : Etudiant en médecine/Barman à mi-temps
♬ SONG : Hapiness - The Fray

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: 24 ans
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 0:04

Welcome my darling    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posie Hastings
NEVER TRUST A WILD THING.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 1944
CREDITS : @ava: belikovs ⊹ @sign: unknow/tumblr
AVATAR : Crystal Reed
PSEUDONYME : fanny/nyf
$$$ MONEY : bénévole dans une maison de retraite/serveuse
♬ SONG : wicked game, coves

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: Vingt-trois ans
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 0:05

Bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick Crowel
BLURRING THE LINES BETWEEN REAL AND THE FAKE.
avatar

ARRIVEE A WM : 14/02/2012
MESSAGES : 678
CREDITS : avatar © myself.
AVATAR : harding.
PSEUDONYME : soapflakes, minh.
♡ STATUS : single.
$$$ MONEY : baker, owner of crowel's bakery.
♬ SONG : home, blake shelton.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 0:21

Bienvenue ici, je te réserve Mike.   

_________________

AND HAPPINESS FEELS A LOT LIKE SORROW
look for it, but you’ll never find it all. let it be, you can’t make it come or go, happiness has a violent roar . lyrics ©️ the fray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodleymills.bbactif.com
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 0:43

Baby   
Vous êtes beaux par ici I love you merciii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Holsbrooke

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 62
CREDITS : ava ~ ruthless.
AVATAR : baby franco.
PSEUDONYME : camille.
$$$ MONEY : interne en chirurgie plastique.
♬ SONG : bastille; pompeii.
LOCALISATION : dans ton lit, ma petite.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: twenty-five.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 1:18

bienvenue     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 3:59

Dave   merci  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gises Waters

avatar

ARRIVEE A WM : 11/07/2013
MESSAGES : 607
CREDITS : superless (avatar). // tumblr (sign).
AVATAR : lucy hale.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : like in the air, free.
$$$ MONEY : benji's coffee waitress, arts student.
♬ SONG : jamiroquai, white knuckle ride.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: almost twenty-two.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 4:00

Bienvenue I love you

_________________
you had me hooked again from the minute you sat down. the way you bite your lip got my head spinnin' around, after a drink or two i was putty in your hands. i don't know if I have the strenght to stand. @olly murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 7:46

Welc'home <3 Ton avat' me dit quelque chose mais je sais pas d'ou :D
Revenir en haut Aller en bas
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 7:49

Merci vous deux  
Elwyn, Mike joue dans Under the Dome, et anciennement dans Pan am  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cessi Whittemore
≈ THAT MAGIC IN YOUR PANTS IS MAKING ME BLUSH.
avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 287
CREDITS : © livia; obriens.
AVATAR : holland roden.
PSEUDONYME : marido/castiells.
♡ STATUS : in love with her prada's red bag.
$$$ MONEY : being the best liar in town.
♬ SONG : m.i.a + bad girls.
LOCALISATION : with some rich dude.

LIFE GOES ON.
Multinick: nope.
Age: 26 years old.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 7:51

Excellent choix d'avatar  
Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Invité
Invité



MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 8:00

J'ai vu des extraits d'Under The Dome, c'pour ça! Merci de m'avoir renseigné, j'allais mal dormir sinon *Aime pas ne pas savoir* xD
Revenir en haut Aller en bas
Rowan Dawson

avatar

ARRIVEE A WM : 01/08/2013
MESSAGES : 149
CREDITS : bombshell
AVATAR : ryan gosling.
PSEUDONYME : mélanouille.
$$$ MONEY : agent immobilier.
♬ SONG : woodkid - i love you.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 8:56

Bienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin Reynolds

avatar

ARRIVEE A WM : 31/07/2013
MESSAGES : 17
CREDITS : bombshell ; tumblr
AVATAR : mike vogel
PSEUDONYME : renee
$$$ MONEY : policier ; ancien marine
♬ SONG : joe purdy - wash away

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: vingt-huit ans.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 8:57

Merci beaucoup I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gises Waters

avatar

ARRIVEE A WM : 11/07/2013
MESSAGES : 607
CREDITS : superless (avatar). // tumblr (sign).
AVATAR : lucy hale.
PSEUDONYME : l'oisillon bleu.
♡ STATUS : like in the air, free.
$$$ MONEY : benji's coffee waitress, arts student.
♬ SONG : jamiroquai, white knuckle ride.

LIFE GOES ON.
Multinick:
Age: almost twenty-two.
Entourage:

MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   Jeu 1 Aoû - 9:04

Le personnage est très intéressant ! Je valide !  

_________________
you had me hooked again from the minute you sat down. the way you bite your lip got my head spinnin' around, after a drink or two i was putty in your hands. i don't know if I have the strenght to stand. @olly murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: › I don't mean to suggest that I loved you the best.   

Revenir en haut Aller en bas
 
› I don't mean to suggest that I loved you the best.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thaÿs ♦ If you would be loved : Love & be lovable
» KENAËL + If you would be loved, love and be lovable
» I hate you cause I loved you ♠ Hallulah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A HAPPY FAMILY WITH NO PROBLEM. :: Choose your name :: Welcome to Woodley Mills-
Sauter vers: